Pollens: Un risque d'allergie très élevé cette semaine dans de nombreux départements

ALLERGIES Bouleaux dans le Nord, platanes et graminées dans le Sud, le retour des beaux jours coïncide avec celui des allergies…

20 Minutes avec agence

— 

Les risques d'allergies aux pollens augmentent avec le retour de températures estivales (illustration).
Les risques d'allergies aux pollens augmentent avec le retour de températures estivales (illustration). — PHILIPPE HUGUEN AFP

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a lancé une alerte rouge aux pollens sur de nombreux départements jusqu’au vendredi 20 avril. Les températures estivales prévues cette semaine par Météo France vont en effet s’accompagner d’une recrudescence de pollens. Le RNSA indique que « les conditions anticycloniques qui régneront sur la France ces prochains jours favoriseront la pollinisation des arbres et des herbacées ».

Bouleaux au nord, platanes au sud

Au nord, ce sont les bouleaux qui justifient l’alerte rouge. Dans le Sud, même si le risque est moins élevé, les pollens de platanes, de chênes, de graminées de frênes et de charmes mettront sans doute les larmes aux yeux de nombreux allergiques.

Et la situation ne promet pas de s’améliorer avant vendredi. Seuls le Finistère et l’Andorre seront épargnés avec un risque qualifié de faible par le RNSA, comme le montre la carte d’alerte pollinique.

Quelques conseils

Un Français sur cinq est sensible aux pollens, rappelle BFM TV. Pour limiter les réactions allergiques, le Réseau national de surveillance conseille de se rincer les cheveux en fin de journée, de n’ouvrir les fenêtres qu’avant et après le coucher du soleil ou de ne pas faire sécher son linge en plein air.

En cas d’allergies sévères, il est, bien sûr, préférable de consulter un médecin qui pourra éventuellement prescrire un traitement adapté.

>> A lire aussi : Allergies: La désensibilisation pourrait ne plus être remboursée

>> A lire aussi : Alerte aux allergies: La douceur est de retour, les pollens aussi