Epidémie de rougeole: Plus de 1.500 cas déclarés depuis le début de l’année

MALADIE La région Nouvelle-Aquitaine, la seule en situation épidémique, est la plus touchée avec « 51 % des cas »…

20 Minutes avec agences

— 

Le virus de la rougeole vu au microscope électronique.
Le virus de la rougeole vu au microscope électronique. — C. Goldsmith - AP - Sipa

Cette maladie infectieuse potentiellement mortelle, est en forte recrudescence en France. Le nombre de cas de rougeole déclarés en 2018 a ainsi dépassé 1.500, ont annoncé mercredi 11 avril les autorités sanitaires.

Santé publique France a fait état de 1.527 cas depuis le début de l’année, et 1.605 depuis le 6 novembre, date après laquelle la maladie a connu une forte augmentation qui n’a pas été enrayée depuis.

La Nouvelle-Aquitaine, région la plus touchée

La région la plus touchée est la Nouvelle-Aquitaine avec « 51 % des cas » (soit 819). Il s’agit de « la seule région en situation épidémique », constate l’agence sanitaire dans un point hebdomadaire.

Ils sont essentiellement concentrés en Gironde (547 cas) et Haute-Vienne (138 cas), alors que l’épidémie avait démarré dans l’agglomération de Bordeaux. Une femme de 32 ans est par ailleurs décédée à Poitiers en février.

« Une extension de l’épidémie à craindre »

« Une extension de l’épidémie est à craindre car aucun département n’atteint actuellement le taux requis pour interrompre la circulation du virus de 95 % de couverture vaccinale à deux ans pour les deux doses de vaccin », a souligné Santé publique France.

Le ministère de la Santé a multiplié de son côté les appels à vérifier sa vaccination pour toutes les personnes nées après 1980, plus vulnérables à ce virus que celles nées avant, lesquelles ont souvent contracté la rougeole dans leur enfance.

>> A lire aussi : «Certains parents sont bien plus faciles à convaincre» depuis l'épidémie en Nouvelle-Aquitaine

>> A lire aussi : «Pour éliminer la rougeole, il faut qu’au moins 95% de la population soit protégée»