Dormir est un besoin physiologique.
Dormir est un besoin physiologique. — SUPERSTOCK / SIPA

MALADIE

Sommeil: L'orthosomnie, cette obsession dangereuse et contre-productive pour le repos parfait

Les applications destinées à évaluer la qualité du sommeil conduisent parfois à des excès contre-productifs…

La quête du sommeil idéal engendre des comportements perfectionnistes qui rendent les gens sourds aux besoins réels de l’organisme.

Les applications destinées à surveiller les habitudes de sommeil présenteraient quelques effets pervers. C’est ce qui ressort d’une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine.

Analyse excessive du sommeil

Aux Etats-Unis, 10 % des adultes utilisent de façon régulière un appareil de suivi du sommeil, et 50 % envisagent de s’en équiper. Les boîtiers donnent chaque matin le temps et la qualité du sommeil de la nuit. C’est ici que le bât blesse, car certains utilisateurs en tirent des conclusions hâtives.

Les auteurs de l’étude concluent en effet qu'« une quête perfectionniste du sommeil idéal afin d’optimiser la fonction diurne » développe de mauvaises habitudes. Ils évoquent même, dans les cas les plus extrêmes, l’apparition d’un nouveau trouble : l’orthosomnie.

Source d’anxiété

« Il y a un nombre croissant de patients qui cherchent un traitement après s’être auto diagnostiqués des troubles du sommeil », explique Kelly Glazer Baron, coautrice de l’étude. La chercheuse cite le cas d’un homme qui consultait un médecin pour « irritabilité, troubles cognitifs et fatigue » dès que son application indiquait qu’il n’avait pas eu ses huit heures de sommeil.

Cette orthosomnie (ou recherche obsessionnelle du sommeil parfait) est contre-productive car elle interdit d’écouter son corps, et devient elle-même source d’anxiété. « J’en suis venue à redouter de ne pas dormir chez moi », raconte une patiente. « À chaque fois que je cochais la case ''Je ne dors pas dans mon lit'', l’application me disait que j’avais mal dormi le lendemain. J’étais complètement stressée à force de trop quantifier ».

>> A lire aussi : Journée du sommeil: Comment lutter contre les coups de barre dans la journée

>> A lire aussi : Santé: La sensibilité aux ondes électromagnétiques, une souffrance qui doit être prise en charge