Alerte aux allergies: La douceur est de retour, les pollens aussi

RHUME DES FOINS Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) publie un bulletin de prévention à destination des personnes allergiques...

L.Br.
— 
Les pollens sont de sortie avec le redoux des températures (image d'illustration).
Les pollens sont de sortie avec le redoux des températures (image d'illustration). — Philippe HUGUEN / AFP

Les allergies sont (déjà) de retour. Bouleau, cyprès, platane, frêne, saule ou encore charme… Avec le redoux des températures, les allergènes s'installent à nouveau sur le pays, prévient le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA).



Yeux gonflés, démangeaisons, nez qui coule, ou éternuements… Tels sont les symptômes des allergies saisonnières, appelées «rhume des foins». Elles ne devraient pas tarder à se manifester, car les allergènes se sont installés sur la France. « Les pollens de bouleau ont tardé à arriver mais sont bien présents avec un risque d’allergie de niveau faible dans le Sud à localement élevé selon les endroits comme en régions lyonnaise et parisienne », précise l’organisme.

Seules les pluies pourront soulager les allergies

A Bourges, ce sont les pollens de bouleau qui sont attendus dans les prochains jours. A Marseille, craignez les pollens de cyprès ; les pollens de chêne sont en train de faire leur apparition dans le sud de la France, mais le risque d’allergie associé est « faible », selon le RNSA.

« Les pollens de graminées et d’urticacées [plantes urticantes telles que l’ortie] seront à surveiller. Déjà présents sur de nombreuses régions, ils pourront vite progresser surtout dans le sud du pays. » Les pollens de graminées, comme le maïs, le blé ou l’orge commune, devraient progresser dans les semaines à venir.

Pour les personnes allergiques, la vigilance maximale est de mise, recommande le Réseau. Comme chaque année, seule la pluie pourra soulager les victimes du pollen.