Californie: Starbucks obligé d'indiquer que boire du café «peut provoquer le cancer»?

CONSOMMATION Pour un juge californien, l’innocuité du café n’a pas été démontrée par les grands groupes de restauration…

20 Minutes avec agence

— 

Tasses de café, illustration.
Tasses de café, illustration. — POUZE/SIPA

En Californie (Etats-Unis), les grandes chaînes de restauration comme Starbucks ou MacDonald’s pourraient être contraintes d’indiquer que leur café peut provoquer le cancer.

C’est le sens d’une décision provisoire rendue par un magistrat de Los Angeles la semaine dernière, relaye Associated Press le 30 mars. Elihu M. Berle a en effet estimé que ces groupes n’ont pas su démontrer l’innocuité de leur produit

Une substance chimique en cause

En cause, la présence d’acrylamide dans le café. Cette substance, qui apparaît lors du processus de torréfaction, est possiblement cancérigène. L’ONG Council for Education and Research on Toxics (CERT) poursuit d’ailleurs depuis huit ans 90 chaînes de café pour ce problème.

Les grands groupes estiment, eux, que la quantité de cette substance chimique dans les cafés est trop faible pour avoir des répercussions sur la santé des clients. L’association nationale du café des Etats-Unis a déjà annoncé qu’elle allait contester la décision du magistrat, dont le jugement final doit être rendu dans une quinzaine de jours selon BFMTV.

>> A lire aussi : VIDEO. Non, les capsules de café ne sont pas cancérogènes

>> A lire aussi : Café: En boire tous les jours augmenterait l'espérance de vie