Strasbourg: Un collectif de médecins hospitaliers veut déposer plainte contre le manque de moyens

RASSEMBLEMENT Après une manifestation devant l'Agence régionale de santé du Grand Est ce lundi, un collectif de médecins, chefs de service et infirmiers hospitaliers envisage de déposer plainte contre les mesures d'économies...

B.P. avec AFP

— 

Dans les couloirs du Nouvel hôpital civil de Strasbourg qui fait partie des hôpitaux universitaires de Strasbourg.
Dans les couloirs du Nouvel hôpital civil de Strasbourg qui fait partie des hôpitaux universitaires de Strasbourg. — G . VARELA / 20 MINUTES

La manifestation s’est tenue devant l’Agence régionale de santé du Grand Est, ce lundi matin. Moins d’une semaine après un autre rassemblement pour demander des moyens supplémentaires aux urgences, un collectif de médecins, chefs de service ou infirmiers s’est mobilisé, cette fois, pour s’insurger contre les mesures d’économies budgétaires.

Une plainte bientôt déposée par le collectif ?

Accompagnée, encore, de cadres ou d’aides-soignants, cette centaine de salariés des hôpitaux universitaires de Strasbourg a dénoncé le manque de personnels, le non-remplacement des arrêts maladies ou la suppression de postes selon ses explications à l’AFP. Ils envisagent de déposer plainte pour mise en danger de la vie d’autrui.

Reçus par les responsables de l’Agence, ils estiment ainsi que « le combat continue » pour les soins des patients et malades à travers leurs conditions de travail en ciblant également ce qu’ils voient comme un « favoritisme pour les cliniques privées », dixit leur porte-parole, Jean-Philippe Mazzucotelli, chef de service de chirurgie cardiaque.