Toulouse: Ils mettent au point un traitement contre l'impitoyable cancer du pancréas (et vous pouvez les aider)

SANTE A Toulouse, une équipe de l’Inserm explore un nouveau traitement contre le redoutable cancer du pancréas. Vous pouvez faire un don pour l’aider à avancer…

Hélène Menal
— 
Un laboratoire de recherche. Illustration.
Un laboratoire de recherche. Illustration. — Bony - Sipa
  • En 2020, le cancer du pancréas sera la deuxième cause de mortalité par cancer en France après celui du poumon.
  • Il résiste aux traitements classiques mais une équipe de chercheurs toulousains explore une nouvelle voie.
  • Vous pouvez participer, en faisant un don pour ce projet.

Le cancer du pancréas n’est pas le plus fréquent en France mais il est de loin le plus redoutable. Pour les patients atteints, l’espérance de vie moyenne est de six mois. « En 2000, il était la sixième cause de mort par cancer en France, en 2020 ce sera la deuxième, derrière le cancer du poumon », souligne Stéphane Pyronnet du Centre de recherches en Cancérologie de Toulouse (Inserm). Car, les traitements classiques comme la chimio ou la radiothérapie, et même novateurs comme l’immunothérapie, ne fonctionnent pas ou peu avec lui.

L’équipe de Stéphane Pyronnet tente donc d’explorer une nouvelle voie de traitement. « Le pancréas, dont le rôle est de fabriquer des enzymes digestives, a une capacité énorme à synthétiser des protéines, explique le chercheur. Or, quand une tumeur apparaît, elle détourne cette extraordinaire machinerie pour créer de la masse et se multiplier ». Un « piratage » mortel en quelque sorte que l’équipe est déterminée à stopper en mettant au point un inhibiteur du mécanisme.



Après des tests « in vitro », une étude sur des souris

« In vitro, notre solution fonctionne », indique le spécialiste qui travaille sur le site de l’Oncopole avec le laboratoire allemand Evotec. L’étape suivante est la phase d’étude préclinique sur les souris. Avec l’espoir d’obtenir un traitement opérationnel au mieux dans six à sept ans.

Ce projet est l’un des trois retenus cette année par la Fondation Toulouse Cancer Santé, à l’origine de l’Oncopole de Toulouse. Pour la deuxième année, elle a décidé de faire pousser sur la Toile un « Arbre des donateurs » pour que les particuliers puissent aider à financer des projets de recherche fondamentale prometteurs. La Fondation vient de mutualiser sa collecte de dons avec celle de l’Institut universitaire du Cancer (IUCT) qui subventionne des recherches cliniques, déjà accessibles aux malades.