Patients délaissés, personnel agressé, manque de lits... Les urgences craquent

SOINS Les services des urgences sont au bord de l'implosion dans plusieurs villes... 

T.L

— 

Le personnel des urgences sature.
Le personnel des urgences sature. — G.Souvant/AFP

Soignants qui ne savent plus où donner de la tête, patients qui décèdent en salle d’attente, agressions qui se multiplient… Les urgentistes dénoncent des conditions de travail déplorables et un manque de moyens criant. Dans certains établissements, comme au centre hospitalier Jacques-Cœur de Bourges, il est conseillé aux patients de ne venir aux urgences… « qu’en cas d’urgence absolue », faute au manque de lits pour accueillir les malades. La situation serait ironique si elle n’était si grave. Si les problèmes actuels devaient perdurer voire s’accentuer, le mouvement de grève déjà observé dans plusieurs hôpitaux pourrait se durcir, au risque d’un nouveau front social majeur pour le gouvernement. Il y a urgence à se porter au chevet des urgences.