Les Français passent plus de temps à table que tout le reste du monde

ALIMENTATION Au total, nous passons 2 h 13 par jour en moyenne à boire et à manger, soit bien plus que d’autres pays…

20 Minutes avec agence

— 

Un repas avec des verres de vin. (Illustration)
Un repas avec des verres de vin. (Illustration) — jill111 / Pixabay

La convivialité française n’est pas qu’un mythe. Selon les données publiées le 5 mars par l' Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), les Français passent 2 h 13 par jour à boire et à manger.

>> A lire aussi : Les Français grignotent de plus en plus entre les repas

En comparaison, les Américains ne consacrent qu’1 h 02 à ces activités. La moyenne des pays de l’organisation se situe elle aux alentours de 1 h 30.

Les femmes passent moins de temps à table

Pour trouver des pays proches de nous en termes de temps passé à table, il faut aller chercher du côté de la Grèce et de l' Italie. Les populations de ces deux pays passent respectivement 2 h 11 et 2 h 07 en moyenne à table. Nos voisins espagnols se retrouvent 2 h 06 autour de leurs repas chaque jour.

>> A lire aussi : Du bacon aux algues au burger rose… Les aliments «clean» qui arriveront dans nos assiettes

Autre enseignement issu de l’analyse de ces données : les femmes passent moins de temps à table que les hommes. Par exemple, l’écart est de 13 minutes en Grèce et de 8 minutes en Chine. À l’inverse, aux Pays-Bas, elles sont attablées 9 minutes de plus que les hommes.

Une étude sur le travail non-payé

L’ensemble de ces éléments s’inscrivent dans le cadre d’une étude plus large consacrée au temps passé par les femmes et les hommes au travail non-payé, à l’instar des travaux ménagers. Un temps qui se répercute logiquement sur celui que chacun peut accorder aux loisirs et au bien-être.

>> A lire aussi : Charge mentale: Comment passer de la prise de conscience à un vrai changement de société?

Toutefois, l’organisation économique tient à préciser que ces données sont à traiter avec prudence car les tranches d’âges étudiées et les années peuvent différer.