Tisanes détox: Des emballages trompeurs dénoncés par l’ONG Foodwatch

CONSOMMATION Foodwatch alerte sur l'utilisation des arômes synthétiques là où les photos montrent des fruits naturels...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: Une tasse de tisane.
Illustration: Une tasse de tisane. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L’étiquetage de certaines références de tisanes « détox » contiendrait des informations trompeuses ou peu précises. L’ONG Foodwatch, spécialisée dans la défense des consommateurs en matière d’alimentation, s’est livrée à une vaste enquête sur les infusions promettant de contribuer à débarrasser le corps de ses toxines.

>> A lire aussi : Obésité: Boire du thé noir favoriserait la perte de poids

Et face à leurs découvertes, les spécialistes n’hésitent pas à parler d’un phénomène d’« arnaque à l’étiquette ». Trois produits sont spécifiquement montrés du doigt dans l’étude dont les conclusions ont été révélées par Le Parisien ce mercredi.

Des étiquettes pas assez transparentes

Les emballages des tisanes Détox d’Infuz et Happy Détox by Karéléa de Léa nature, un produit bio, montrent des photos de fruits entiers. Le premier produit serait ainsi composé d’un « délicieux mélange de plantes et morceaux de fruits ». Or, le fruit de la passion ou et le cassis ne sont présents que sous forme d’arômes synthétiques ou de saveurs. L’information figure sur l’étiquette mais elle « n’est pas assez transparente », estime Mégane Ghorbani, responsable de campagnes chez Foodwatch.

>> A lire aussi : Foodwatch: Une pétition pour faire plier Danone sur la transparence de l'étiquetage des Danonino

Le même constat peut être dressé en regardant attentivement l’infusion Drainage & Elimination pamplemousse de la marque la Tisanière. La photo d’agrumes visible sur l’emballage laisse la place dans la composition à « 1 % de morceaux de pamplemousse et neuf fois plus d’arômes synthétiques. Or, ce n’est pas précisé », déplore la militante.

Des bienfaits en discussion

Autre cheval de bataille de Foodwatch, les bienfaits de certaines plantes pour la santé annoncés sur les paquets quand aucune preuve n’en a encore été faite. « Aujourd’hui, la Commission européenne décide ou non de ces allégations de santé. Or, près de 2.000 d’entre elles concernant les plantes sont en attente d’expertise depuis 2012 », alerte Mégane Ghorbani.

>> A lire aussi : Thé: Les sachets contiendraient jusqu'à 17 pesticides différents, selon 60 Millions de Consommateurs

Parmi elles, les queues de cerise censées « faciliter les fonctions d’élimination de l’organisme » d’après l’emballage de l’infusion Drainage & Elimination ou le thé vert de Détox d’Infuz, annoncé comme contribuant à « à l’élimination rénale de l’eau et des toxines ».