Levothyrox: Le Tcaps, un nouveau médicament pour la thyroïde bientôt commercialisé

MEDICAMENT Une nouvelle alternative au Levothyrox vient d’être autorisée par l'Agence nationale de sécurité du médicament…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du Levothyrox
Illustration du Levothyrox — SIPA

L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a donné son accord pour que soit commercialisé en France un nouveau traitement destiné aux malades de la thyroïde, rapporte ce dimanche Le Parisien.

>> A lire aussi : Nantes: Polémique après l'annulation d'une réunion sur le levothyrox

Le Tirosint qui sera vendu dans les pharmacies françaises sous le nom de Tcaps, devrait être disponible dans le courant du mois de mars.

Une forte attente des patients

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les patients souffrant de dysfonctionnement de la thyroïde, qui se sont plaint de la nouvelle formule du Levothyrox. Ce médicament du laboratoire Merck, utilisé par quelque trois millions de patients a vu sa formule modifiée en mars 2017. Rapidement, de nombreux utilisateurs ont rapporté d’importants effets indésirables (vertiges, maux de tête, pertes de mémoire, fatigue…).

>> A lire aussi : Levothyrox: Des victimes toulousaines demandent des indemnisations pour préjudice

Une pétition réclamant le retour à l’ancienne formule avait alors été lancée. Des plaintes contre le laboratoire Merck pour « mise en danger de la vie d’autrui » ont même été déposées. Face à la colère des patients, les autorités ont alors décidé d’importer des stocks de l’ancienne formule, mis à la disposition des utilisateurs sous le nom d’Euthyrox.

Déjà sur le marché dans d’autres pays

Depuis la fin 2017, plusieurs autres substituts thyroïdiens ont été mis sur le marché : le Thyrofix, du laboratoire Unipharma, le L-Thyroxin Henning de Sanofi et le L-Thyroxine gouttes du laboratoire Serb, plus spécifiquement destiné aux enfants. Le laboratoire Génévrier, avec son Tcaps, vient aujourd’hui compléter cette offre.

>> A lire aussi : Levothyrox: Merck ne prévoit pas de fournir l'ancienne formule au-delà de 2018

Déjà disponible dans une dizaine de pays européens et aux Etats-Unis, le médicament semble avoir fait ses preuves. Il se présente sous la forme de capsules molles, en gélatine, qui contiennent le principe actif (la levothyroxine) et n’ont pour seul excipient que de la glycérine. Avec l’arrivée du Tcaps les malades auront donc désormais le choix entre cinq médicaments.