VIDEO. Etats-Unis: Elle publie une photo des bactéries contenues dans un sèche-mains

HYGIÈNE Une scientifique américaine a voulu démontrer que les séchoirs pour les mains installés dans les toilettes publiques sont infectés de bactéries...

20 Minutes avec agence
— 
Un sèche-mains Dyson.
Un sèche-mains Dyson. — Jeff Blackler / Rex Features

On en trouve dans presque toutes les toilettes publiques. Le séchoir pour les mains a progressivement remplacé le papier, car plus écologique… mais pas forcément plus propre.

C’est ce qu’a démontré Nichole Ward, une chercheuse californienne, qui a testé un modèle Airblade de Dyson. Elle a laissé pendant trois minutes une boîte de Petri dans l’appareil puis l’a laissée « incuber » pendant quarante-huit heures, rapporte The Sun.

Projections de bactéries et virus

Le résultat est frappant. Sur le cliché, publié sur Facebook le 30 janvier dernier et partagé 575.000 fois en une dizaine de jours, Nichole Ward dévoile les énormes champignons qui ont poussé.

« Voici ce qui a poussé dans la boîte de Petri, à savoir une multitude de choses qui vous retourneraient l’estomac », écrit-elle. « J’ai laissé le plat ouvert pendant trois minutes. Oui, trois seulement. NE SECHEZ PLUS JAMAIS vos mains dans ces choses. Vous pourriez attraper champignons phytopathogène et des bactéries qui se mettent autour de vos mains tandis que vous pensez sortir avec des mains propres ».

La marque Dyson a déclaré être surprise par de tels résultats, déclarant ne pas totalement comprendre « la méthodologie utilisée ». Dans une étude publiée en 2016, des chercheurs britanniques avaient pourtant déjà prouvé que ces nouveaux appareils projetteraient « 190 fois plus de virus que la serviette en papier, et 20 fois plus que le sèche-mains standard ».