Allaitement: Donner le sein pendant six mois réduit le risque de diabète chez la mère

ETUDE Pour les mères, allaiter son nourrisson réduirait le risque de 47 %…

20 Minutes avec agence
— 
Illustration: allaitement maternel.
Illustration: allaitement maternel. — ALFREDO ESTRELLA / AFP

On connaissait déjà certains des bienfaits de l’allaitement pour la santé du nouveau-né et de sa mère. De nouvelles recherches ont découvert que donner le sein à son bébé réduirait quasiment de moitié le risque, pour les mères, de devenir diabétiques.

>> A lire aussi : Histoires de la médecine: Comment l'insuline a été découverte pour soigner le diabète

L’étude, réalisée aux Etats-Unis entre 1985 et 2015, a porté sur plus de 1.200 femmes âgées de 18 à 30 ans. Les résultats, publiés dans le Journal of the American Medical Association, montrent qu’allaiter son nourrisson pendant au moins six mois réduit jusqu’à 47 % le risque d’être frappées de diabète au cours de leur vie.

Un lien systématique

« Après avoir pris en compte tous les facteurs prédisposant à cette maladie, nous avons constaté un lien très fort entre la durée d’allaitement d’un enfant et une réduction du risque de développer un diabète de type 2 », indiquent les auteurs de l’étude.

>> A lire aussi : VIDEO. Petits seins, alcool, contraception: Le vrai du faux sur l'allaitement

Ce lien se vérifie chez toutes les femmes, quelle que soit leur origine ethnique. La découverte est particulièrement importante pour les Afro-Américaines, une catégorie de femmes qui allaitent moins leurs enfants et sont plus sensibles au risque de diabète.

Chiffres préoccupants

Aux Etats-Unis, 12 % des femmes souffrent de diabète adulte et 27 millions sont considérées comme prédiabétiques. Une proportion inquiétante à mettre en relation, selon les chercheurs, avec l’épidémie d’obésité qui sévit dans le pays.

« Ces résultats pourraient avoir un impact sur les politiques sociales en encourageant un allongement du congé maternité pour permettre aux femmes d’allaiter leurs enfants plus longtemps et de bénéficier pleinement de ces effets positifs sur la santé », espèrent les scientifiques.