Tabac: La première cigarette serait déterminante pour devenir fumeur régulier

ETUDE Une enquête britannique établit, pour la première fois, un lien entre la première cigarette et la dépendance au tabac…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un fumeur
Illustration d'un fumeur — Greg Wood afp.com

Des chercheurs britanniques ont démontré que plus des deux tiers des personnes qui ont essayé une fois de fumer, ont continué quotidiennement par la suite.

L’étude, publiée dans la revue Nicotine and Tobacco Research, compile huit enquêtes, menées à partir de 2000, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Plus de 216.000 personnes ont été interrogées.

>> A lire aussi : Tabac: Le paquet de cigarettes augmentera six fois en trois ans pour atteindre 10 euros

Un taux de conversion « étonnamment élevé »

« Nous avons constaté que le taux de conversion entre la première cigarette et le tabagisme quotidien est étonnamment élevé », explique Peter Hajek, de l’Université Queen Mary de Londres et principal auteur de ces travaux, cité par la BBC.

Il apparaît que 69 % des personnes qui ont essayé de fumer une fois sont devenues, au moins provisoirement, des fumeurs réguliers. Le professeur Hajek indique que c’est la première fois que des recherches relèvent un lien entre première cigarette et tabagisme.

Des chiffres à nuancer

Il faut cependant, selon les chercheurs, tempérer les résultats de cette étude puisqu’ils sont fondés sur l’auto-déclaration des participants. « Il est possible qu’un non-fumeur ait déjà essayé de fumer une cigarette quand il était enfant mais que cela ne l’ait pas marqué et qu’il n’ait pas jugé cette expérience assez importante pour la signaler », poursuit Hajek.

Pour lutter contre l’addiction au tabac, il estime qu’il faudrait également examiner l’influence des e-cigarettes. Le tabagisme a en effet diminué en Angleterre depuis leur arrivée sur le marché.

>> A lire aussi : Le vapotage permet de réduire sa consommation de cigarettes, mais pas d'arrêter de fumer