Grippe: L'épidémie gagne du terrain partout en France

HIVER Pas moins de 11.500 personnes se sont présentées aux urgences en raison d’un syndrome grippal durant la dernière semaine de 2017…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une jeune femme souffrant de la grippe.
Illustration d'une jeune femme souffrant de la grippe. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Ces dernières semaines, la grippe touche de plus en plus de monde, un constat que l'agence de Santé publique a confirmé dans son bulletin hebdomadaire, publié ce jeudi.

>> A lire aussi : Toulouse: Après 9 h d’attente aux urgences pédiatriques, elle lance une pétition pour demander plus de moyens

L’agence nationale fait état d’une augmentation significative des cas de grippe lors de la dernière semaine de 2017.

Toutes les régions touchées

Ainsi, 11.500 personnes se sont présentées dans des services d’urgences en raison de symptômes grippaux entre le 25 et le 31 décembre. 527 consultations médicales pour 100.000 habitants ont ainsi été enregistrées contre 349 la semaine précédente.

Selon l’agence nationale de la santé, toutes les régions de France sont en phase « épidémique », à l’exception de la Corse qui n’est qu’en phase « pré-épidémique ». Mais l'agence nationale de Santé publique estime que l’épidémie reste de type « modéré ».

La gastro-entérite progresse aussi

Depuis le 1er novembre, la grippe est à l’origine de 31 décès, avec notamment une « hausse de la mortalité chez les adultes de 15-64 ans ». L’impact a été relativement « limité » chez les plus de 65 ans.

« La vaccination reste la meilleure protection », indiquent les spécialistes, qui rappellent aussi des mesures d’hygiène de base, comme l’aération du domicile et un lavage régulier des mains.

>> A lire aussi : Grippe saisonnière: Cela vaut-il la peine de se faire vacciner entre 20 et 60 ans quand on est en bonne santé?

La gastro-entérite gagne aussi du terrain. Plusieurs régions sont désormais en phase épidémique. C’est le cas en Hauts-de-France, Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie, Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse. Une seule région est totalement épargnée, il s’agit des Pays de la Loire.