Ongles: Les professionnels du secteur sont exposés à 60 substances dangereuses

ALERTE Les professionnels des instituts d'ongles seraient exposés à 700 substances dont 60 sont jugées « très préoccupantes » par l’Agence nationale de sécurité sanitaire…

20 Minutes avec agence

— 

Les professionnels de l'ongle seraient exposés à 60 substances dangereuses, selon une étude (illustration).
Les professionnels de l'ongle seraient exposés à 60 substances dangereuses, selon une étude (illustration). — Pixabay / StockSnap

Inquiétude pour les esthéticiennes et prothésistes ongulaires. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié ce jeudi  une enquête alarmante sur la dangerosité des produits utilisés dans la profession.

Des substances « très préoccupantes »

Grâce à des mesures effectuées dans des instituts d'ongles d’Ile-de-France et des Hauts-de-Seine entre juillet 2015 et octobre 2016, l’Anses estime que les professionnels du secteur sont exposés à près de 700 substances différentes, présentes dans leurs produits ou dans l’air de leurs locaux.

Soixante de ces substances sont jugées « très préoccupantes ». Certaines d’entre elles sont même classées cancérigènes. Les principaux risques concernent les allergies ou les problèmes respiratoires comme l'asthme. Ces pathologies sont souvent dues à l’exposition aux méthacrylates, présents dans les gels et les résines utilisés pour les faux ongles.

>> A lire aussi : Faux ongles: Attention aux risques d'infections et d'allergies

Une série de recommandations

L’Anses préconise de « réduire les expositions à des agents chimiques dangereux au minimum ». Les professionnels doivent ainsi tenter de trouver des produits de substitution mais aussi porter des équipements de protection adaptés et utiliser des tables aspirantes. Les auteurs de cette étude recommandent aussi de renforcer les formations de prévention sur les risques.

Ils interpellent également les fabricants de ces produits et leur conseillent de ne plus utiliser ces substances chimiques dangereuses.