Bastia: Grève de la faim à l’hôpital pour alerter les pouvoirs publics

GREVE Ces deux employés veulent attirer l’attention sur la situation économique délicate de l’hôpital de Bastia…

Mathilde Ceilles

— 

L'hôpital de Bastia. Illustration.
L'hôpital de Bastia. Illustration. — PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Deux employées de l'hôpital de Bastia en Corse sont en grève de la faim depuis le 30 octobre pour alerter les pouvoirs publics sur la situation économique de l’établissement, a-t-on appris vendredi auprès de la CGT.

>> A lire aussi : Sécurité sociale: Tous les changements prévus dans le projet de budget 2018

Ces grévistes de la faim, qui ont été jusqu’à une dizaine au plus fort de la mobilisation, selon la CGT, dénoncent la situation économique « catastrophique de l’établissement qui se dégrade depuis plusieurs années ».

« L’hôpital en déficit de 50 millions d’euros a des difficultés pour payer ses fournisseurs et certains ne veulent plus nous livrer », assure Josette Risterucci, représentante CGT, une des deux grévistes. « On doit jongler entre services pour avoir des fournitures et des médicaments comme des antibiotiques », dénonce-t-elle. La dette aux fournisseurs s’élèverait à 29 millions d’euros, selon la CGT.