Cabines de bronzage: Les normes de sécurité ne sont pas respectées par 63 % des centres français

FRAUDE Sur 982 centres de bronzage contrôlés, plus de 600 ont été épinglés par la répression des fraudes…

20 Minutes avec agence

— 

Une cabine de bronzage.
Une cabine de bronzage. — SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

63 % des centres de bronzage ne respectent pas la loi, selon une enquête de la répression des fraudes rendue publique ce lundi.

Sur 982 établissements contrôlés, 358 ont reçu un avertissement et 242 une injonction de la part de la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Les enquêteurs ont dressé 25 procès-verbaux pénaux

Des résultats préoccupants quand on connaît le rôle nocif que peuvent avoir les cabines à UV dans le développement des cancers de la peau. Le Centre international de recherche sur le cancer souligne ainsi que, chez les personnes ayant commencé les UV avant 30 ans, le risque de mélanome augmente de 75 %.

>> A lire aussi : Cabines de bronzage: Les photos choc efficaces pour lutter contre le mélanome

Lors de cette vaste opération de contrôle, les enquêteurs ont dressé 31 procès-verbaux administratifs et 25 procès-verbaux pénaux. La loi est pourtant stricte mais son application l’est moins.

Appareils non contrôlés, formation du personnel zappée

Ainsi, les textes stipulent que les entreprises doivent effectuer un contrôle technique des appareils tous les deux ans. Or, les enquêteurs ont relevé que certains centres ne l’avaient pas réalisé depuis sept ans. La formation des employés est trop souvent zappée alors qu’elle est obligatoire.

>> A lire aussi : Bras de fer au conseil d'Etat entre les professionnels du bronzage en cabine et le gouvernement

Quant aux règles sur la publicité - interdiction de faire des offres promotionnelles illimitées ou à 1 euro - elles ne sont pas davantage respectées. Le syndicat des professionnels du bronzage, contacté par RMC, se défend en avançant qu’en matière de publicité, son interprétation de la loi diffère de celle de la répression des fraudes… Il affirme aussi que l’immense majorité des établissements est en conformité avec la loi et que la sécurité des utilisateurs est respectée.