Purificateurs d'air intérieur: Leur efficacité reste encore à prouver

ETUDE Certains dispositifs, censés assainir l’atmosphère, pourraient même émettre des composés nocifs…

20 Minutes avec agences

— 

L'efficacité des purificateurs d'air intérieur est remise en cause par l'Anses (illustration)
L'efficacité des purificateurs d'air intérieur est remise en cause par l'Anses (illustration) — Pixabay

Leur efficacité est mise en cause. Une étude de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) publiée mardi révèle que les purificateurs d’air censés éliminer les polluants à l’intérieur des logements seraient inefficaces voire dangereux pour la santé.

500 dispositifs étudiés

Le rapport a passé au crible cinq cents dispositifs différents, mettant en œuvre divers moyens d’assainissement de l’air : filtration, ionisation, photocatalyse, sprays purifiants ou en combinant plusieurs.

Et la conclusion des experts est sans appel : « Au regard des travaux d’expertise conduits, les éléments scientifiques collectés et analysés ne permettent pas de démontrer une efficacité en conditions réelles d’utilisation des dispositifs d’épuration de l’air intérieur. »

>> A lire aussi : Canicule, pollution… Et si on s’offrait un purificateur d’air?

Les sprays en ligne de mire

En plus d’une efficacité douteuse, le comité d’experts de l’Anses révèle que certains procédés peuvent même « dégrader la qualité de l’air intérieur en générant de nouveaux polluants » (ozone ou formaldéhyde). S’agissant des sprays dit « assainissants », l’Agence déconseille leur utilisation dans l’environnement des personnes asthmatiques car il semble qu’ils soient susceptibles d’émettre des composés organiques volatils (COV) « néfastes pour la santé ».

Et de conclure en recommandant que ces aérosols fassent, à terme, l’objet d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) « basée sur la démonstration, d’une part de l’efficacité du produit contre les cibles revendiquées, et d’autre part d‘un risque acceptable pour l’homme et l’environnement ».

>> A lire aussi : Qualité de l'air: Le papier peint serait dangereux pour la santé en cas d'humidité