Déserts médicaux: Un maire offre deux ans de loyer au médecin qui s'installera dans le village

SANTE La mairie tente par tous les moyens d’attirer un docteur dans sa petite commune…

N.B.
— 
Illustration d'une consultation chez le médecin
Illustration d'une consultation chez le médecin — Baleydier/SIPA

Alors que le gouvernement a dévoilé vendredi ses mesures pour tenter d’enrayer la désertification médicale, le maire de  Saint-Jean-de-Maruéjols, une commune du Gard de près d’un millier d’habitants, tente par tous les moyens d’attirer un docteur.

>> A lire aussi : Déserts médicaux : Doubler le nombre de maisons de santé, une mesure vraiment efficace ?

80 m2 tout neuf et exonéré de loyer

Thierry Daublon, pharmacien et premier magistrat, a décidé d’offrir deux ans de loyer au médecin qui s’installera dans son village, explique-t-il à Midi Libre. Le local de 80 m2, exonéré de loyer, est actuellement en rénovation, confie l’élu, précisant au passage que tout sera fait aussi pour trouver un logement personnel au futur docteur.

La commune a déjà un médecin, mais il est débordé, recevant des patients du Gard et même d’Ardèche, à quelques kilomètres de là. Et dans le coin, de nombreux départs à la retraite ont entraîné une désertification médicale importante, indique Thierry Daublon.