La cigarette électronique permettrait d'éviter des millions de morts selon une étude américaine

ETUDE Des chercheurs estiment que 6,6 millions de vies pourraient être sauvées si l’ensemble des fumeurs américains se convertissaient au vapotage…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique.
Illustration d'une femme utilisant une cigarette électronique. — LOISON VINCENT/SIPA

Les risques que représente la cigarette électronique pour la santé seraient bien moins importants que ceux liés au tabac

Au point que, aux Etats-Unis, jusqu’à un quart des décès imputés au tabagisme pourraient être évités d’ici 2100 si l’ensemble des fumeurs se convertissaient à l’e-cigarette, selon une étude publiée ce lundi dans la revue spécialisée Tobacco Control. Le pays pourrait, selon les scénarios, enregistrer entre 1,6 et 6,6 millions de morts en moins.

>> A lire aussi : VIDÉO. Cigarette électronique : le point sur le diacétyle, substance controversée

Déjà 7 millions de vapoteurs en Europe

Pour arriver à cette fourchette d’estimation, les responsables de l’étude ont envisagé deux scénarios. Le premier repose sur l’hypothèse que la dangerosité de l’e-cigarette équivaut à 40 % de celle de la cigarette traditionnelle. 1,6 million de vies seraient alors sauvées avant 2100. Mais le chiffre grimperait à 6,6 millions dans la configuration la plus optimiste, où la toxicité des vapoteuses ne représenterait que 5 % de celle du tabac.

Si le débat sur la question continue à faire rage, les consommateurs, eux, sont de plus en plus nombreux à plébisciter l’e-cigarette. Ainsi, l’Europe compterait aujourd’hui 7 millions de vapoteurs.