Sida: Les plus de cinquante ans de plus en plus touchés par le virus du sida

INFECTION Entre 2004 et 2015, le nombre de séropositifs européens âgés de plus de 50 ans est passé de 2,1 à 2,6 par tranche de 100.000 personnes mais est resté stable chez les 15-49 ans…

20 Minutes avec agences

— 

Dépistage du sida (illustration)
Dépistage du sida (illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES

Les personnes de plus de 50 ans représentent une part croissante des patients séropositifs en Europe. Parmi les personnes infectées par le virus du sida en 2015, un sur six était âgé de plus de 50 ans, d’après une étude publiée mardi dans la revue scientifique The Lancet.

Des chiffres stables chez les 15-49 ans

Entre 2004 et 2015, les taux d’infection par le VIH des personnes de plus de 50 ans sont en hausse dans 16 pays européens. Seul le Portugal a connu une baisse de ce pourcentage.

>> A lire aussi : Sida: 37% des seniors ayant des partenaires multiples n'ont jamais utilisé de préservatif

Le travail des chercheurs a également montré que dans l’Union européenne, en Islande, au Liechtenstein et en Norvège, le nombre de personnes porteuses du VIH et âgées de plus de 50 ans était passé de 2,1 à 2,6 pour 100.000 de 2004 à 2015. Or sur la même période, le nombre de nouveaux malades est resté stable chez les 15-49 ans.

Un diagnostic à un stade avancé

Les spécialistes ont également constaté que les plus 50 ans avaient davantage de chance d’être diagnostiqués aux stades avancés de l’infection, dont le sida avéré, que des personnes plus jeunes. Mais aussi qu’ils étaient plus susceptibles d’avoir contracté le virus lors de rapports hétérosexuels.

>> A lire aussi : VIH: Le nombre de morts du sida divisé par deux dans le monde depuis 2005

« Nos résultats illustrent un besoin évident de fournir des programmes complets de prévention du VIH… ciblés sur les personnes âgées en Europe », analyse Lara Tavoschi, auteur principal de l’étude et chercheur au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies en Suède. La scientifique appelle de ses vœux un effort de réduction des délais avant le début du traitement mais aussi une amélioration des diagnostics précoces, grâce notamment aux auto-tests.

En 2013, l’Onusida (programme de coordination de l’ONU contre le sida) estimait que 4,2 millions de personnes âgées de 50 ans et plus vivaient avec le VIH dans le monde.