Cancer du sein: L’activité physique diminuerait le risque de récidive

ETUDE Le phénomène serait notamment dû à l’augmentation de l’adrénaline dans le sérum sanguin après le sport…

20 Minutes avec agence

— 

Cancer du sein. Photo d'illustration.
Cancer du sein. Photo d'illustration. — SERGE POUZET/SIPA

Les femmes atteintes d’un cancer du sein verraient diminuer le risque d’apparition de nouvelles cellules malignes si elles pratiquent une activité sportive. C’est ce qu’avancent les chercheurs de l’hôpital de l’université de Copenhague ( Danemark) dans une étude publiée ce vendredi dans la revue American Association for Cancer Research (AACR).

Avoir une activité physique après l’intervention chirurgicale et au cours de la période de chimiothérapie déclencherait un processus biologique qui protègerait l’organisme des malades.

Des tests sur des souris

Les chercheurs ont fait suivre à un groupe de femmes en cours de traitement contre le cancer du sein, un programme de six semaines d’activités physiques. Ils ont noté que le plasma sanguin des sujets s’était enrichi en facteurs biologiques ayant pour effet de lutter contre la survie de certaines cellules cancéreuses du sein.

Des tests ont ensuite été effectués sur des souris. Après avoir reçu le plasma de femmes ayant pratiqué deux heures de sport d’une intensité modérée à intense, 45 % des souris ont développé des tumeurs au sein. Or, chez les rongeurs ayant reçu le sérum sanguin de patientes inactives, le taux était de 90 %

>> A lire aussi : Cancer: Les trois quarts des malades font du sport (et ça paie)

Les effets bénéfiques de l’adrénaline

D’après les spécialistes danois, c’est à l’adrénaline que serait dû le phénomène. En effet, la pratique sportive entraînerait une augmentation de la concentration de cette substance dans le sérum sanguin.

L'adrénaline serait à l’origine d’un processus qui favoriserait la disparition des tumeurs cancéreuses et régulerait la croissance des cellules dans l’organisme.

>> A lire aussi : Cancer du sein: Le docétaxel à nouveau autorisé en France