Levothyrox: Au moins 1.500 cas d’effets indésirables graves depuis deux mois

MEDICAMENTS «Certaines patientes ont des troubles très sérieux», explique un centre de pharmacovigilance...

H. B.

— 

Illustration du médicament Lévothyrox, prescrit à plus de 3 millions de patients ayant des problèmes de thyroïde.
Illustration du médicament Lévothyrox, prescrit à plus de 3 millions de patients ayant des problèmes de thyroïde. — SIPA

Pertes de cheveux, grande fatigue, crampes musculaires… Les déclarations d’effets indésirables liés à la nouvelle formule du Levothyrox, destiné à traiter les maladies thyroïdiennes, se multiplient. Selon le Figaro, au moins 1.500 cas graves ont déjà été enregistrés depuis deux mois.

« Certaines patientes ont des troubles très sérieux comme des vertiges avec chute et des troubles du rythme cardiaque », explique un centre de pharmacovigilance.

« Beaucoup de retard dans la prise en charge des déclarations »

Au 1er septembre, plus de 5.000 déclarations d’effets inhabituels liés au Levothyrox ont été enregistrées, a par ailleurs indiqué l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) au Monde. Depuis le 16 août dernier, les déclarations se sont en effet envolées, jusqu’à atteindre un pic de 1.000 à 1.200 les 23 et 24 août.

>> A lire aussi : Une femme dépose plainte pour «mise en danger de la vie d'autrui»

Les centres régionaux de pharmacovigilance croulent donc sous les déclarations depuis quelques semaines. Certains d’entre eux ne les enregistrent pas toutes ou les entassent sans vraiment les lire, note le Figaro. « Il y a beaucoup de retard dans la prise en charge de ces déclarations », a confirmé un expert interrogé par le quotidien.

Face à la polémique, l’Agence du médicament a mis en place un numéro vert pour « répondre eux inquiétudes » des patients. Au total, 154.000 appels ont été dénombrés fin août.