Le scandale des œufs contaminés pourrait toucher la France

ENQUETE Plusieurs fabricants de produits à base d'oeufs ont reçu des lots contenant du fipronil...

20 Minutes avec AFP

— 

L'Allemagne a déjà dû procéder à de nombreux retraits dans les magasins.
L'Allemagne a déjà dû procéder à de nombreux retraits dans les magasins. — Guido Kirchner/AP/SIPA

Le ministère de l’Agriculture a annoncé lundi soir que treize lots d’œufs contaminés au fipronil en provenance des Pays- Bas avaient été livrés en juillet en France, à deux établissements de fabrication de produits à base d’œufs de la Vienne et du Maine-et-Loire.

Le ministère n’était pas en mesure de dire dans l’immédiat si les produits incriminés s’étaient retrouvés dans le commerce, alors qu’une enquête est en cours. En Europe, l’Allemagne, la Belgique et la Suisse sont déjà touchés par le scandale. En Allemagne, près de dix millions d’œufs seraient concernés.

Molécule interdite

A l’origine de l’affaire, des éleveurs néerlandais de volailles ont fait appel à Chickfriend, une société spécialisée dans l’éradication du pou rouge. Pour le traitement, l’entreprise a utilisé un produit contenant du fipronil, une molécule interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire.