Etats-Unis: La peste de retour, trois personnes contaminées au Nouveau-Mexique

MALADIE Les Etats-Unis sont le seul « pays riche » où la peste fait encore des victimes…

20 Minutes avec agence

— 

Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003.
Photographie de la bactérie de la peste bubonique, diffusée par le  Centers For Disease Control (CDC) américain, le 15 janvier 2003. — AFP PHOTO / CDC

La peste, qui a décimé plus de 40 % de la population française au XIVe siècle, sévit encore dans d'autres zones du globe.

Deux femmes, âgées de 52 et 62 ans, ont contracté cette semaine la maladie dans un pays que l’on pourrait pourtant penser à l’abri : les Etats-Unis.

1.600 morts dans le monde de 2000 à 2009

Un homme, âgé de 63 ans, avait déjà été contaminé en début d’année. Les trois patients ont été hospitalisés dans la région de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, rapporte le New York Times. Ils ont pu rentrer chez eux après quelques jours de soins.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Un échantillon de peste retrouvé à l'extérieur d'un laboratoire du Pentagone

La peste est beaucoup moins répandue aujourd’hui. De 2000 à 2009, un peu plus de 20.000 cas ont été recensés à travers le monde et 1.600 personnes en sont mortes. Les pays les plus touchés sont le Congo et Madagascar. Les Etats-Unis sont le seul « pays riche » à figurer dans ce triste palmarès, en 11e position.

Au total, 56 Américains ont contracté la maladie au cours de la dernière décennie et sept d’entre eux sont morts. Le Nouveau-Mexique fait partie des zones les plus touchées, aux côtés de l’Arizona et du Colorado.

Transmise notamment par les puces des rats

La maladie est essentiellement transmise par les puces des rats. La peste pulmonaire peut aussi se transmettre d’humain à humain, par l’intermédiaire de la salive.

La plupart des cas recensés concernent la forme la moins grave de la maladie : la peste bubonique, mortelle dans 50 à 60 % des cas si elle n'est pas traitée rapidement.