Nutrition: Le pain complet ne serait pas forcément plus sain que le pain blanc

ETUDE Pain blanc ou pain complet ? Déterminer lequel est le plus sain dépendrait en fait de la composition de notre flore intestinale…

20 Minutes avec agence
— 
Le pain blanc ne serait pas toujours meilleur pour la santé que le pain complet, selon une étude israélienne (illustration).
Le pain blanc ne serait pas toujours meilleur pour la santé que le pain complet, selon une étude israélienne (illustration). — FRED TANNEAU AFP

Pain complet ou pain blanc ? La réponse semble tranchée depuis longtemps : on pensait jusqu’ici que le pain  complet, source de glucides plus complexe, engendrait une meilleure réponse glycémique que le pain blanc.

Pourtant, une récente étude israélienne rapportée par Le Point pourrait bien remettre en cause ces certitudes.

Des chercheurs israéliens se sont penchés sur le microbiote intestinal (les milliards de bactéries qui composent notre flore intestinale), afin de déterminer quel pain convenait le mieux à notre organisme.

Des tests sur 20 volontaires

Ils ont mené une étude chez 20 personnes qui ont subi toute une batterie d’examens : réponse glycémique, poids et tension artérielle, paramètres sanguins, composition de leur microbiote intestinal…

Pendant la première semaine, la moitié des volontaires a consommé du pain blanc industriel, l’autre moitié du pain au blé complet artisanal (au levain).

Après deux semaines où chaque groupe a pu revenir à son alimentation habituelle, les deux groupes ont ensuite interverti leur régime de pain.

Des résultats identiques pour les deux régimes

Les résultats ont étonné les chercheurs : « À notre grande surprise, nous n’avons pas trouvé de différences sur les paramètres étudiés », explique au Quotidien du médecin le Dr Eran Elinav, immunologue à l’Institut Weizmann des sciences en Israël.

Selon les chercheurs, ces résultats pourraient s’expliquer par le fait que la moitié des personnes ont une réponse glycémique plus élevée au pain blanc, et l’autre moitié au pain complet.

« L’équipe a montré qu’il était possible de prédire chez chacun le meilleur type de pain, celui entraînant une meilleure réponse glycémique, en se reposant sur la seule analyse préalable du microbiote », explique Le Point.

Dans le futur, des conseils nutrition personnalisés ?

Prudent, le Dr Avraham Levy, qui a co-dirigé l’étude, estime qu’il faut poursuivre les recherches, rapporte Le Point.

Toutefois, le chercheur envisage déjà « un futur où chacun d’entre nous pourra faire analyser son microbiote et recevoir des conseils nutritionnels personnalisés ».