Journée nationale du pied: Les Français achètent leurs chaussures en fonction de la mode... et ont mal aux orteils

SANTE Partout en France, des podologues proposent des consultations gratuites ce 8 juin, Journée nationale dédiée à la santé des pieds...

20 Minutes avec agence

— 

Le 8 juin 2017, c'était la Journée internationale du pied.
Le 8 juin 2017, c'était la Journée internationale du pied. — THORTON-PPE/SIPA

Ce 8 juin se tient la 15e édition de la Journée nationale de la santé du pied. A cette occasion, de nombreux podologues proposent des consultations gratuites. Une carte interactive est disponible en ligne sur le site de l’Union française pour la santé du pied (UFSP), à l’origine de l’événement. Ceux qui souhaitent bénéficier de conseils pourront ainsi trouver un spécialiste près de chez eux.

Entre 5.000 et 10.000 pas par jour

Des spécialistes qui profitent également de cette journée dédiée aux pieds pour appeler les Français à mieux choisir leurs chaussures.

Cette édition 2017 a, en effet, pour thème « le choix des chaussures ». Il s’agit là d’un élément non négligeable participant à la bonne santé de nos pieds, en particulier lorsqu’on sait que chaque être humain réalise en moyenne entre 5.000 et 10.000 pas par jour, soit 2,5 fois le tour de la Terre à l’échelle d’une vie.

La mode dicte nos achats de chaussures

Cette année, les podologues proposent ainsi « d’examiner les chaussures des participants afin d’optimiser leur chaussage », dixit l’UFSP. Car, selon l’organisme, « l’achat des chaussures est trop souvent réalisé à la « va-vite » et en fonction de critères esthétiques ou de mode, sans tenir compte du confort ressenti et encore moins en respectant la forme et l’anatomie des pieds ».

>> A lire aussi : A Londres, une réceptionniste virée après avoir refusé de porter des talons hauts

61 % des Français ont mal aux pieds

Un constat qui est à mettre en parallèle avec l’enquête nationale menée par l’association, qui révèle que 61 % des Français déclarent souffrir du pied.

« Plus de la moitié́ des patients soignés par des orthèses plantaires se sont ainsi dits soulagés de douleurs aux genoux (21 %), au dos (67 %) et aux hanches (86 %) », ajoute l’UFSP, qui conseille de consulter un podologue une fois par an.

>> A lire aussi : Oignon, pied tordu: Comment soigner un hallux valgus?

Djamel Bouhabib, président de l’UFSP, souligne de son côté « qu’il est essentiel de tenir compte des matériaux utilisés et de la forme de la chaussure afin de garantir une bonne santé́ des pieds et ce, dès le plus jeune âge ».