Etats-Unis: Cinq laboratoires pharmaceutiques accusés de marketing «trompeur» sur les opiacés

MEDICAMENTS Dans l’Ohio, 1.155 personnes sont mortes en 2015 d’une overdose de Fentanyl…

20 Minutes avec agences

— 

Un sachet de Fentanyl saisi par les autorités américaines lors d'une opération anti-drogue, photographié le 9 août 2016.
Un sachet de Fentanyl saisi par les autorités américaines lors d'une opération anti-drogue, photographié le 9 août 2016. — Cliff Owen/AP/SIPA

Le Fentanyl, un antidouleur opioïde très puissant, est au cœur d’une bataille judiciaire en Ohio (Etats-Unis). L’Etat américain a porté plainte ce mercredi contre cinq laboratoires pharmaceutiques, qui auraient dissimulé le risque de dépendance à la prise de cet analgésique.

>> A lire aussi : Canada: La police équipe ses membres d'un antidote en cas d'overdoses au Fentanyl

« Ces producteurs de médicaments ont fait croire (…) que les opiacés n’étaient pas addictifs, que l’addiction était facile à surmonter où qu’elle pouvait être traitée en prenant encore plus d’opiacés », a affirmé dans un communiqué Mike DeWine, ministre de la Justice de l’Ohio.

1.155 morts d’une overdose de Fentanyl

Les autorités accusent notamment les laboratoires américains Johnson & Johnson et Allergan, mais aussi l’israélien Teva, spécialiste des génériques. L’Ohio évoque des pratiques « frauduleuses » et un marketing « trompeur ».

Les laboratoires auraient prescrit abondamment des opiacés, aujourd’hui responsables d’une crise sanitaire aux Etats-Unis. Dans l’Ohio, 1.155 personnes sont mortes en 2015 d’une overdose de Fentanyl, soit plus du double qu’en 2014.

>> A lire aussi : Canada: Le pays prend des mesures pour endiguer la crise des overdoses au fentanyl

L’Ohio souhaite que les laboratoires reconnaissent leur responsabilité, et qu’ils indemnisent l’Etat et les victimes.