VIDEO. Inde: L'Egyptienne qui a perdu 323 kilos va suivre une physiothérapie à Abu Dhabi

OBESITE Eman Ahmed Abd El Aty souffre encore de diabète, d'hyptertension, d'insomnie et est partiellement paralysée....

20 Minutes avec agences
— 
Eman Ahmed Abd El Aty, une Egyptienne de 37 ans qualifiée il y a quelques semaines de "plus grosse femme du monde", a perdu en deux mois de traitement en Inde 250 kilos, soit la moitié de son poids.
Eman Ahmed Abd El Aty, une Egyptienne de 37 ans qualifiée il y a quelques semaines de "plus grosse femme du monde", a perdu en deux mois de traitement en Inde 250 kilos, soit la moitié de son poids. — Capture d'écran / YouTube

Eman Ahmed Abd El Aty ne pèse plus que 176,6 kilos, poursuit un régime alimentaire à base de liquides et peut désormais se tenir assise ou même se déplacer en fauteuil roulant.

L’Egyptienne, qui il y a deux mois pesait encore plus de 500 kilos et était qualifiée de « plus grosse femme du monde », a rejoint ce jeudi l’hôpital VPS Burjeel d’Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis.

Incapable de parler correctement

La jeune femme de 37 ans y suivra une physiothérapie durant un an, ceci après avoir perdu 323 kilos à la suite d’une opération de chirurgie bariatrique (sleeve gastrectomie laparoscopique) réalisée le 7 mars à Bombay (Inde).

Atteinte selon sa famille d’éléphantiasis [pathologie qui provoque un gonflement des membres et d’autres parties du corps], Eman a eu une attaque et souffre de diabète, d’hypertension et d’insomnie. Elle est également incapable de parler correctement et est partiellement paralysée.

Une campagne baptisée « Save Eman Cause »

L’histoire de cette habitante d’Alexandrie qui n’avait pas pu sortir de chez elle depuis vingt-cinq ans avait fait le tour du monde l’an dernier à la suite d’un reportage diffusé à la télé locale et ému un chirurgien indien qui avait alors proposé à l’automne de l’opérer.

Fin avril, l’hôpital Saifee, qui avait lancé une campagne baptisée « Save Eman Cause » pour recueillir des fonds destinés au traitement de sa patiente, avait diffusé des vidéos sur lesquelles le jeune femme apparaîssait souriante et écoutant de la musique. Elle avait alors déjà perdu 250 kilos, soit la moitié de son poids.

Et si Eman a été un temps qualifiée de « plus grosse femme du monde », son triste record n’a jamais été homologué. La détentrice officielle du titre est l’Américaine Pauline Potter, pesée en juillet dernier à 293 kilos par le livre Guinness des records.