Liberia: Une maladie non identifiée fait 12 morts en moins de dix jours

MONDE Une enquête épidémiologique a été ouverte et des échantillons de sang prélevés sur les patients ont été envoyés aux Etats-Unis...

20 Minutes avec agences

— 

Désinfection sur une route au Liberia, juillet 2015.
Désinfection sur une route au Liberia, juillet 2015. — Abbas Dulleh/AP/SIPA

Les premières analyses sont formelles : il ne s’agit ni d’Ebola ni de la fièvre de Lassa. Au Liberia, 12 personnes sont décédées en moins de dix jours des suites d’une maladie non identifiée provoquant fièvre et vomissements, a annoncé ce mardi le ministère libérien de la Santé.

Au total, 21 personnes sont pour l’heure tombées malades. Et si les premiers patients ont été enregistrés à Greenville, chef-lieu de la province de Sinoe, dans le sud-est du pays, la maladie a désormais atteint la capitale Monrovia, selon Sorbor George, porte-parole du ministère.

Des prélèvements envoyés aux Etats-Unis

Une enquête épidémiologique a été ouverte pour tenter d’identifier la maladie et des échantillons de sang prélevés sur les patients ont été envoyés aux Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) à Atlanta (Etats-Unis) « pour des analyses toxicologiques », a affirmé Tarik Jasarevic, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Cela prendra quelques semaines pour identifier la maladie », a de son côté précisé Sorbor George. Des enquêteurs sanitaires ont également été déployés afin d’établir un lien potentiel entre les malades, dont certains ont assisté récemment aux funérailles d’un chef religieux.

>> A lire aussi : Liberia: Après Ebola, la menace de la rougeole