Quand se lever ou faire l'amour? Un livre dévoile les secrets de la chronobiologie pour mieux gérer sa vie

SOMMEIL Un psychologue américain vient de publier «Quand?» pour conseiller, en fonction d'un des quatre chronotypes, quand manger, faire la sieste ou l'amour...

Oihana Gabriel

— 

Illustration de notre horloge interne.
Illustration de notre horloge interne. — Pixabay

Rien à voir avec votre signe astrologique, mais vous pourriez bien être lion, dauphin, ours ou encore loup. Un essai publié jeudi et intitulé Quand ?* aide le grand public à se plonger dans les mystères de la chronobiologie, discipline scientifique étudiant l’organisation temporelle des êtres vivants. Le spécialiste du sommeil américain Michael Breus décline quatre profils types dans lesquels vous vous reconnaîtrez (peut-être).

Et le psychologue clinicien de conseiller, après un petit test, des horaires précis selon votre profil pour manger, faire l’amour, du sport… et même passer un entretien d’embauche ! Si ces préconisations un poil normatives ne vous correspondront pas forcément et sont rarement applicables en intégralité quand on travaille et/ou possède des réveils matins humains nommés enfants, le livre suggère quelques pistes pour vivre selon votre rythme.

Comment connaître votre chronotype ?

Selon les recherches de Michael Breus, les lève-tôt seraient des « Lions », ces animaux qui chassent au petit matin : matinaux, optimistes, ils sont au top dès le réveil et s’endorment facilement. A l’inverse, les couche-tard qui mettent deux heures avant d’émerger embrassent le rythme des « Loups », qui chassent la nuit. Les « Dauphins » souffrent souvent d’insomnies ou d’un sommeil léger. Car ces animaux ne dorment jamais totalement : « la moitié de leur cerveau veille leur évitant de se noyer ou d’être surprise par des prédateurs ». Enfin, la moitié de la population serait « Ours » : dépendant du soleil et de beaucoup de sommeil.

>> A lire aussi: Se lever aux aurores, la nouvelle solution miracle, vraiment?

Et si vous avez l’impression d’être trop fatigués, d’avoir faim tout le temps, de souffrir d’insomnies, le psychologue assure que vous pouvez optimiser votre bien-être en remettant les pendules à votre heure. Il décrit ainsi une journée idéale pour chaque profil (en soulignant bien que la vie n’est pas aussi simple).

Dauphin

Illustration de dauphin
Illustration de dauphin - Pixabay

 

6h30 : Réveil et exercices physiques au sol ou dehors.

12h : Déjeuner. Selon le médecin, les Dauphins ne sont pas très branchés nourriture. Mais il ne faut pas qu’ils oublient de manger. Le café est interdit pour ceux qui en ont pris le matin, de peur de diminuer l’appétit… et d’augmenter le risque d’insomnie.

16h à 18h30 : Pic de forme.

19h30 : Dîner. C’est l’heure des glucides, à vous la plâtrée de pâtes au fromage ! « Votre sérotonine augmentera et votre cortisol diminuera, permettant à votre corps et à votre esprit hyperactifs de se calmer », écrit l’auteur.

20h30 : Faire l’amour, histoire de se relaxer… assez longtemps avant le coucher car « l’adrénaline alimente votre anxiété et cela renforce l’association négative « lumière éteinte, cerveau surexcité ».

23h30 : Coucher. Pour éviter les angoisses, le médecin invite les Dauphins à faire des exercices de relaxation.

Lion

Illustration de lion.
Illustration de lion. - Pixabay

 

5h30 : Réveil. Eviter le sport, car les lions se réveillent déjà en pleine forme. Prendre un bon petit-déjeuner accompagné de grands verres d’eau.

7h : Faire l’amour. Leur testostérone étant au maximum deux heures après leur réveil, c’est le meilleur moment !

9h : Collation. Un café trois heures après le réveil donne un coup de pouce cognitif et un yaourt aux fruits peut aider les lève-tôt à tenir jusqu’à midi pour le déjeuner. Et de pouvoir travailler à plein régime entre 10h et 12h.

12h : Déjeuner dehors si possible pour bénéficier de la lumière du jour. Et côté nourriture, le médecin conseille un repas léger avec un tiers de protéines, de glucides et de graisses pour éviter l’engourdissement.

18h : Faire du sport pour éviter de dîner trop tôt. « Si vous parvenez à repousser l’activité sportive jusqu’au soir, vous boosterez votre énergie en augmentant votre tension, votre rythme cardiaque et votre taux de cortisol à une heure où vous en avez vraiment besoin », assure le psychologue.

19h : Dîner. En évitant l’alcool : le métabolisme des « Lions » supporte le mieux l’alcool vers 16h… Ils doivent donc arrêter de voire avant 19h30 de peur de perturber leur sommeil.

22h30 : Dodo.

Ours

Illustration d'ours
Illustration d'ours - Pixabay

 

7h : Réveil… et relation sexuelle. « Avoir des relations sexuelles au réveil est une excellente manière de vous activer, d’accélérer votre rythme cardiaque et de faire monter votre température », écrit le psychologue. Petit déjeuner, en évitant le surplus de sucre qui risque de vous fatiguer. Remplacez donc les céréales par des œufs.

De 10h à midi : Pic de productivité. C’est le moment d’abattre un maximum de travail.

12h : Déjeuner, avec avant ou après un peu de marche pour booster son énergie.

14h30 : Sieste… mais 20 minutes pas plus ! Le meilleur moment pour faire la sieste se situe sept heures après le réveil.

18h30 : Sport. « A cette heure-ci, vous êtes au maximum de vos capacités physiques, pulmonaires et cardiaques », précise le médecin. Qui assure qu’on peut remplacer le sport par un verre (avec de l’alcool dedans !) avec des amis.

19h30 : Dîner léger. « Si vous parvenez à ne plus rien avaler après 20h, votre métabolisme s’en trouvera accéléré, votre énergie accrue et votre poids diminuera de lui-même », précise le médecin.

23h : Dodo.

Loup

Illustration de loup.
Illustration de loup. - Pixabay

 

7h : Premier réveil mais à reculer pour laisser vagabonder son esprit… et s’il vous vient de bonnes idées, les noter ou les enregistrer au saut du lit.

8h : Petit-déjeuner protéiné, sans café et à la lumière du jour pour stopper la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Avant quelques exercices pour produire de l’adrénaline.

11h : Pause café mais sans sucre.

13h : Déjeuner.

14h à 16h : Au boulot ! Mais c’est à partir de 16h que les loups atteignent le top de leur forme. Et contrairement aux trois autres types, ils sont les seuls à briller à cette heure tardive, « c’est le moment de soumettre vos idées à votre patron et à vos collègues », suggère le psychologue.

18h30 : Sport pendant que votre corps est échauffé. D’autant que l’exercice physique diminue l’appétit et que les loups doivent dîner tard.

20h30 : Dîner riche en glucides. « En milieu de soirée vos sens, y compris le goût, sont plus développés. Vous profiterez mieux de votre repas et cela vous découragera de grignoter ensuite », avance Michael Breus. Avec alcool !

21h30 : Faire l’amour ou s’amuser autrement.

Minuit : Dodo.

*Quand ? Faites votre révolution chronobiologique et réalisez pleinement votre vie, 21 €, Editions Belfond.