Cancer: Un test sanguin pour estimer la durée de survie des patients en phase terminale

SOINS PALLIATIFS L'examen a permis de prédire le décès de ces patients dans les un à trois mois suivants avec une précision de 75 à 80 %...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration prise de sang
Illustration prise de sang — JS EVRARD/SIPA

Un test sanguin permettrait d’évaluer la durée de vie des patients atteints d’un cancer en phase terminale. Cet outil, mis au point par des chercheurs de l’université de Kyoto (Japon), a été présenté lors du Congrès de l’European Society for Medical Oncology (ESMO), qui s’est tenu à Singapour entre vendredi et lundi.

Leur test a permis de prédire le décès de ces patients dans les un à trois mois suivants avec une précision de 75 à 80 %. L’objectif est d’améliorer l’accompagnement des malades en fin de vie et de leurs proches. « Les patients atteints de cancer hospitalisés en soins palliatifs veulent des informations pronostiques honnêtes et exactes », explique le Dr Yu Uneno, oncologue à l’université de Tokyo et responsable des travaux, cité par Santé Magazine.

6 modèles de pronostic

Les chercheurs nippons ont étudié les dossiers médicaux de plus de 5.000 patients pris en charge à l’hôpital universitaire de Kyoto. Ils ont développé six modèles de pronostic à partir de trois mesures réalisées en laboratoire à partir d’échantillon sanguin (taux d’albumine, de la lactate déshydrogènase et des cellules immunitaires appelées neutrophiles).

>> A lire aussi : Cancer: Un simple test sanguin serait plus efficace que la biopsie pour détecter la maladie

Pour évaluer la précision de leur test, les médecins l’ont ensuite appliqué à 1.015 malades du cancer en soins palliatifs, en unités de soins ou à domicile. « Un pronostic exact permettrait aux patients de se préparer à leur mort imminente et d’organiser les soins palliatifs », affirme le Dr Yu Uneno. Une évaluation efficace de la durée de survie permettrait en effet de déterminer si tel ou tel traitement doit être administré, ou non, au patient.