Les stars applaudissent l’abandon du projet de pipeline dans le Dakota du Nord

ENVIRONNEMENT L'oléoduc, qui faisait l’objet d’une vive contestation, ne verra finalement pas le jour... 

20 Minutes avec agences

— 

Katy Perry à la convention du Parti démocrate américain le 28 juillet 2016
Katy Perry à la convention du Parti démocrate américain le 28 juillet 2016 — Matt Rourke/AP/SIPA

C’est une victoire qui semble faire l’unanimité chez les stars américaines : le tracé de l’oléoduc de la compagnie Energy Transfer Partners, qui devait passer par la réserve de Standing Rock, dans le Dakota du Nord, a été rejeté par le corps d’ingénieurs de l’armée américaine.

En un mot : le projet tel qu’il était envisagé ne pourra pas se faire, pour le plus grand bonheur des opposants, au premier rang desquels de nombreux Amérindiens.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Les autorités rejettent le tracé d'un oléoduc controversé

Mais au fil du temps, leur combat était aussi devenu celui de nombreuses stars hollywoodiennes, comme Shailene Woodley, Jaden Smith et Leonardo Di Caprio. Rien d’étonnant donc, que celles-ci se félicitent aujourd’hui de cette victoire.

Shailene Woodley, qui avait été arrêtée lors d’une manifestation, semblait quant à elle d’humeur radieuse. « Combien de bébés anti-Dakota Access Pipeline vont être conçus dans la nuit, à votre avis », a-t-elle demandé sur Twitter.

Des soutiens de toutes parts

Katy Perry a elle aussi partagé un article du New York Times annonçant la nouvelle, accompagné d’un message fort : « C’EST LA PREUVE QUE VOTRE VOIX A UNE IMPORTANCE, EN FAIT ! », accompagné d’une série d’émoticônes signifiant son soutien aux opposants et à leur bravoure.

Le réalisateur engagé Michael Moore s’est quant à lui interrogé : « C’était quand, la dernière fois que le gouvernement fédéral a été mis en échec par les Peuples autochtones ? De quoi nous inspirer pour la suite… », et Mark Ruffalo a lui aussi savouré la nouvelle, tout en rappelant sur Instagram qu’aucune victoire n’est éternelle.

Chelsea Handler ou encore Solange Knowles ont elles aussi tenu à remercier tous ceux grâce à qui le projet a été abandonné.

Mais c’est encore Bernie Sanders, candidat malheureux à l’investiture démocrate, qui résume le mieux la situation : « En 2016, nous ne devrions pas continuer à piétiner la souveraineté des Amérindiens. Et nous ne devrions pas accroître notre dépendance aux énergies fossiles. »