Spermatozoïdes en image de synthèse.
Spermatozoïdes en image de synthèse. — PETILLOT/SIPA

SONDAGE

Infertilité masculine: Les hommes connaissent mal les facteurs de risque

Près de 10% des hommes ignorent que l’infertilité touche aussi la gent masculine...

Alors que 15 % des couples connaissent des difficultés à concevoir un enfant, les hommes sont encore mal informés sur l’infertilité susceptible de les toucher. Tel est le résultat d’un sondage mené par internet auprès de 701 hommes et publié dans Human Reproduction.

Il révèle tout d’abord que 8 % des hommes ignorent que l’infertilité touche aussi la gent masculine. D’ailleurs, ils ne sont que 14 % à avoir réalisé une évaluation de leur fertilité. En outre, seule la moitié des sondés est capable d’identifier les facteurs de risque.

Obésité, cyclisme, ordinateur sur les genoux…

Ainsi, si la plupart des hommes savent qu’un traitement du cancer, une anomalie génétique ou l’âge (plus de 45 ans) peuvent réduire les chances de concevoir, ils sont beaucoup moins nombreux à évaluer correctement l’impact d’une surexposition aux rayons X, d’une opération pour hernie ou encore d’une puberté tardive.

Pire, les participants ne sont pas suffisamment informés des facteurs de risques pouvant être modifiés. « Ainsi, bon nombre ignore le rôle d’une obésité, d’une pratique régulière du cyclisme ou encore d’une utilisation fréquente de l’ordinateur sur les genoux », précise Pourquoi Docteur.

>> A lire aussi : Les pesticides auraient un impact sur l'infertilité masculine

Forts de ces conclusions, les auteurs de l’étude espèrent susciter un dialogue sur la fertilité masculine et pousser les professionnels de la santé à éduquer les hommes dès leur plus jeune âge sur le sujet.