C’est quoi le syndrome des cheveux incoiffables?

RECHERCHE Les chercheurs ont découvert la cause génétique d'une maladie rare baptisée «syndrome des cheveux incoiffables»...

Oihana Gabriel

— 

Impossible pour un enfant atteint du syndrome des cheveux incoiffables d'avoir des cheveux aussi démelés.
Impossible pour un enfant atteint du syndrome des cheveux incoiffables d'avoir des cheveux aussi démelés. — Pixabay

Vous vous plaignez chaque matin en démêlant la tignasse de votre enfant de ces cheveux en bataille et ces nœuds sans fin ? Sachez que certains enfants sont atteints d’une maladie rare et mystérieuse baptisée tout simplement le syndrome des cheveux incoiffables. Les chercheurs de l’Inserm ont dévoilé ce mardi une avancée notable pour cette maladie méconnue : Michel Simon, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) souligne que cette maladie a une cause génétique.

Des cheveux blonds argentés qui poussent dans tous les sens

Comment savoir si votre enfant a simplement des cheveux ébourriffés ou incoiffables ? Le communiqué explique que dans le cas de la maladie, les cheveux sont « secs et désordonnés, deviennent progressivement blonds argentés ou couleur paille. Les cheveux se dressent sur le cuir chevelu et poussent dans tous les sens. Il est impossible de les coiffer ou de les aplatir avec un peigne ». Et à l’aide d’un microscope, on peut découvrir que le cheveu d’un enfant atteint de ce syndrome a un bout triangulaire contrairement à celui d’un cheveu ordinaire.

Photo au microscope d'un cheveu d'un enfant atteint du syndrome des cheveux incoiffables.
Photo au microscope d'un cheveu d'un enfant atteint du syndrome des cheveux incoiffables. - INSERM
Photo d'un cheveu normal.
Photo d'un cheveu normal. - INSERM

 

Une question de gène

Cette pathologie rare a été découverte en 1973 par un dermatologue toulousain. Selon cette nouvelle étude, ce syndrome de des cheveux incoiffables ou « pili trianguli et canaliculi » est lié à la mutation de trois gènes chez les onze enfants étudiés. Des expériences chez la souris ont montré que l’inactivation du gène Pad3 altère la forme du pelage et des moustaches des animaux.

VIDEO. L'incroyable chevelure de ce bébé impressionne les réseaux sociaux

« Des connaissances sur les cheveux »

« Ces résultats, en plus de décrire l’origine moléculaire de la maladie et de permettre un meilleur diagnostic, apportent de nouvelles connaissances sur le cheveu et les mécanismes de sa formation » conclut Michel Simon, directeur de recherche à l’Inserm. Elle débute généralement pendant l’enfance entre 3 mois et 12 ans. Mais la situation tpeut out à fait s’améliorer spontanément à la fin de l’enfance.

Une maladie rare mais célèbre

Et les chercheurs de souligner que si en réalité la pathologie reste extrêmement rare, elle est ancienne. Et a inspiré bien des artistes. Ainsi, le héros littéraire Pierre L’ébouriffé (Struwwelpeter) de Heinrich Hoffmann créé en 1845 en est le digne représentant. Autre figure cette fois du cinéma qui pourrait représenter cette maladie capillaire :  Edward aux mains d’argent de Tim Burton.