Journée mondiale de la prématurité: 60.000 bébés prématurés naissent chaque année en France

NAISSANCE Un chiffre en hausse de 20 % depuis 1995…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: le petit pied d'un bébé prématuré.
Illustration: le petit pied d'un bébé prématuré. — RAUL ARBOLEDA / AFP

60.000. C’est le nombre d’enfants prématurés qui naissent en France chaque année, un chiffre en augmentation de 20 % depuis 1995. Cela représente 180 bébés par jour nés entre cinq et huit mois de grossesse, indique BFMTV ce jeudi, à l’occasion de la Journée mondiale de la prématurité.

Plusieurs pistes peuvent expliquer cette hausse « l’âge auquel survient la grossesse, s’il est retardé il peut être un facteur de prématurité, mais aussi la précarité, qui augmente dans notre pays, et puis le facteur principal, l’augmentation de la prématurité décidée médicalement », explique Pierre-Henry Jarreau, chef du service de réanimation néonatale de la maternité à l’hôpital de Port-Royal (Paris), cité par la chaîne.

>> A lire aussi : Le taux de survie des prématurés en forte augmentation en France

Quelques facteurs de risque peuvent être atténués

Lorsqu’il y a un réel danger pour la mère, la naissance prématurée d’un bébé peut en effet être provoquée. « Le risque peut être lié à un retard de croissance grave du fœtus, une hypertension artérielle sévère chez la mère, ou une hémorragie maternelle dont l’origine n’est pas toujours expliquée », précise l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Et si, dixit Santé Magazine, « certains facteurs de risque ne peuvent être modifiés, d’autres peuvent être atténués », par exemple en arrêtant de fumer, de consommer de l’alcool et des drogues et en privilégiant une alimentation équilibrée. Le magazine conseille également aux futures mamans d’essayer de se prémunir contre le stress, notamment grâce aux exercices de respiration et de méditation.