Gastro-entérite: Ouille! Le virus est de retour (et il a trois mois d’avance)

EPIDEMIE Près de 225.000 personnes ont déjà été contaminées, ce qui est anormalement élevé pour cette période de l'année…

H. B.

— 

Auscultation d'une patiente souffrant de gastro-entérite (illustration).
Auscultation d'une patiente souffrant de gastro-entérite (illustration). — PATRICK BERNARD / AFP

Mauvaise nouvelle pour les Français. La gastro est déjà là, et avec trois mois d’avance !  L’épidémie progresse depuis quelques jours et a même touché 225 000 Français la semaine du 10 au 16 octobre, selon  l’Irsan, l’Institut de surveillance des épidémies de grippe et de gastro qui s’appuie sur des données fournies par SOS Médecins.

La carte de l'épidémie de gastro-entérite de l'Irsan, le 19 octobre 2016.
La carte de l'épidémie de gastro-entérite de l'Irsan, le 19 octobre 2016. - Irsan

 

>> A lire aussi : Comment éviter la contagion dans les bureaux?

« Cette incidence de gastro-entérites est anormalement élevée pour cette période de l’année », a précisé l’institut de recherche.

L’Ile-de-France et le Grand Est sont les plus touchés

Parmi les régions les plus touchées ces derniers jours (du 11 au 17 octobre), l’Ile-de-France arrive en tête avec un taux d’incidence de 467 cas pour 100 000 habitants, suivent le Grand-Est (424), la Provence-Alpes-Côte d’Azur (359), l’Auvergne-Rhône-Alpes (343) et le Centre Val-de-loire (334).

L’épidémie devrait continuer à s’étendre durant les prochaines semaines.

>> A lire aussi : Boissons, alimentation, prévention... Comment se soigner contre la gastro