Grossesse: Moins de complications chez les jumeaux nés avant terme

ETUDE Le risque de mortalité serait en effet moindre pour ces enfants s’ils naissent entre la 36e et la 37e semaine de grossesse...

20 Minutes avec agences

— 

Jumeaux
Jumeaux — Joanne Collins Photogra/REX/SIPA

Faut-il mettre au monde les jumeaux plus tôt ? Le risque de mortalité serait en tout cas moindre pour ces enfants s’ils naissent entre la 36e et la 37e semaine de grossesse, d’après une équipe de chercheurs européens, qui ont analysé 32 études publiées au cours des dix dernières années sur plus de 35.000 grossesses gémellaires.

Les scientifiques ont déterminé que les risques d’avoir un bébé mort-né ou un bébé décédant peu après sa naissance étaient « équilibrés » jusqu’à la 37e semaine dans le cas des grossesses bichoriales, c’est-à-dire avec présence de deux placentas.

>> A lire aussi : Vietnam: Un père découvre qu'il n'a conçu qu'un seul de ses jumeaux

Des grossesses plus à risque

Mais à partir de la 38e semaine, ils ont constaté « 8,8 décès supplémentaires pour 1.000 (bébés) dus à une augmentation des enfants mort-nés ». Pour les grossesses monochoriales (un seul placenta), le point d’équilibre serait à peine plus précoce, situé à 36 semaines. Toutefois, les chercheurs admettent que pour ce cas précis, d’autres études seront nécessaires avant d’établir des recommandations officielles.

Les grossesses gémellaires sont généralement considérées comme plus à risque de complications que les grossesses simples. C’est pourquoi il est courant de provoquer l’accouchement avant le terme des 40 semaines.

>> A lire aussi : Une jeune femme de 20 ans accouche trois fois de jumeaux en deux ans

Mais, jusqu’à présent, la durée optimale de la grossesse pour minimiser les risques de mortalité néonatale ou de naissances d’enfants mort-nés n’était pas connue chez les jumeaux.