Leucémie: Une intelligence artificielle parvient à détecter une forme rare du cancer

HIGH-TECH Comment ? En comparant les données médicales de la patiente avec 20 millions d’études d’oncologie clinique...

20 Minutes avec agence

— 

Le géant américain de l'informatique IBM a développé une intelligence artificielle nommée Watson. Cette dernière a pu diagnostiquer un cas rare de leucémie chez une patiente japonaise de 60 ans.
Le géant américain de l'informatique IBM a développé une intelligence artificielle nommée Watson. Cette dernière a pu diagnostiquer un cas rare de leucémie chez une patiente japonaise de 60 ans. — Odd Andersen AFP

Le système d’intelligence artificielle Watson, développé par IBM, a détecté une forme rare de leucémie chez une patiente japonaise de 60 ans. Seuls, les médecins n’avaient quant à eux pas aperçu ce cancer.

Le supercalculateur a en fait comparé les données médicales de la sexagénaire avec 20 millions d’études d’oncologie clinique. Résultat : l’institut de l’Université médicale de l’Université de Tokyo (Japon) a pu diagnostiquer un cas de leucémie aiguë myéloblastique chez la patiente.

>> A lire aussi : Une intelligence artificielle décrit toutes vos photos, avec plus ou moins de succès

Proposer un traitement adéquat

Sans l’aide de Watson, les médecins n’auraient pas pu diagnostiquer la nature de la maladie, explique Numerama, et la Japonaise n’aurait pas reçu le traitement médical adéquat.

L’intelligence artificielle peut, sans les remplacer, permettre d’accompagner les médecins en effectuant des calculs, des comparaisons de données ou des opérations scientifiques parfois impossibles ou trop lentes auparavant. Par exemple, l’analyse de dossiers permettant de proposer un traitement adéquat et le séquençage génomique de tumeurs cancéreuses.