Cancer de l'intestin: Manger du poisson gras augmenterait les chances de survie

ETUDE En cause, la présence d'acides gras oméga-3 dans ces aliments. D'autres recherches seront cependant nécessaires pour confirmer ce lien...

20 Minutes avec agences
— 
Une tranche de saumon fumé, à Paris le 18 novembre 2013
Une tranche de saumon fumé, à Paris le 18 novembre 2013 — JOEL SAGET AFP

Nouvelle piste dans la lutte contre le cancer de l’intestin. Selon une étude publiée mercredi dans le British journal Gut, les acides gras oméga-3 contenus dans le poisson gras (thon, saumon, sardine, maquereau) pourraient augmenter les chances de survie à la maladie.

Un risque 41 % moins élevé de mourir

L’étude, réalisée auprès de 1.659 personnes atteintes d’un cancer de l’intestin, révèle en effet que les participants qui avaient consommé 0,3 gramme par jour d’oméga-3 avaient un risque 41 % moins élevé de mourir de leur maladie, comparé à ceux qui en consommaient moins de 0,1 gramme.

« Si ces conclusions étaient corroborées par d’autres études, les malades du cancer de l’intestin pourraient alors tirer un bénéfice à manger du poisson gras pour contribuer à prolonger leur survie », résument les chercheurs en charge de l’analyse.

D’autres recherches seront nécessaires

Mais « d’autres recherches sont (…) nécessaires pour s’assurer que ce lien n’est pas dû à une pure coïncidence et que les oméga-3 réduisent effectivement de manière active le risque de décès ».

Pour rappel, les oméga 3 sont des acides gras essentiels et indispensables à la santé humaine. En dehors des poissons gras, il est aussi possible d’en trouver dans les noix, le colza et le soja.