Cosmétiques: Quels sont les ingrédients à privilégier ?

CONSOMMATION Naturelles ou non, certaines substances sont à rechercher en priorité dans la composition des produits de beauté pour le bien de l'utilisateur et de l'environnement...

20 Minutes avec agence

— 

Rayon cosmétique d'un grand magasin
Rayon cosmétique d'un grand magasin — AFP/JEAN-PIERRE MULLER

En matière de cosmétiques, quels sont les meilleurs ingrédients pour sa santé et celle de l’environnement ? En effet, outre les substances indésirables qui peuvent rendre certains produits irritants ou nocifs, il est également important de savoir quels sont les ingrédients désirables, à privilégier lors du choix d’une crème ou d’un shampoing.

Une liste établie par 60 Millions de Consommateurs dans son numéro hors-série paru ce jeudi et que s’est procuré Europe 1 préconise des composants à rechercher en priorité, dont la majorité est d’origine naturelle.

Les ingrédients en tête de liste sont les plus présents

Parmi eux : les beurres ou huiles végétaux (amande, argan, cacao ou karité), les éléments exfoliants comme les coques de noix ou les noyaux d’abricot, mais aussi l’extrait de thé vert ou l’acide hyaluronique.

Pour aider les consommateurs à s’y retrouver, le magazine précise également que les ingrédients qui apparaissent en tête de la liste des composants d’un produit sont en fait ceux qui y sont le plus présents.

Des faux ingrédients naturels

Autre astuce permettant de déjouer certains « pièges » : les substances dont le nom est indiqué en latin sont les plus naturelles. A l’inverse, une formulation en anglais a de grandes chances de désigner un produit qui a subi des transformations industrielles.

Attention, enfin, aux faux ingrédients naturels qui sont parfois mis en avant de manière trompeuse dans les 170 produits cosmétiques étudiés. Dans certains cas, les éléments naturels indiqués sont effectivement présents, mais en quantités infimes, tout en étant massivement remplacés par des substances de synthèse.

Comme dans certains cosmétiques gommants au sucre roux ou aux pépins de framboise, où ces derniers sont en fait principalement des micro-billes de plastique.

>> A lire aussi : Après-soleil: Certains contiendraient des allergènes et des perturbateurs endocriniens