Santé du pied: La standardisation de la taille des chaussures à l'origine de multiples pathologies

ETUDE Les largeurs adoptées en France sont d'ailleurs « les plus étroites du monde, surtout pour les femmes »...

20 Minutes avec agence

— 

COP21: des chaussures recouvrent la place de la République
COP21: des chaussures recouvrent la place de la République — Hassan Ayadi, Farid Addala AFPTV

L’abandon quasi-généralisé, par souci d’économie, des modèles de chaussures proposés en plusieurs largeurs favorise l’apparition de pathologies des pieds.

En effet, les souliers à largeur unique ne sont adaptés qu’aux pieds de la taille la plus fréquente, déterminée statistiquement en fonction du pays, de la marque ou encore du sexe du client ciblé. Toute une partie des acheteurs de nouvelles chaussures se retrouve donc avec un modèle trop étroit.

Syndrome capitométatarsien, bursopathie, fracture de fatigue

Or, « les individus qui portent à l’âge adulte, et pendant toute leur vie, une chaussure trop étroite finissent par devenir des patients ». Tel est le message d’alerte lancé par le podologue et médecin du sport Alain Goldcher (Rhumatologie, Pitié-Salpêtrière, Paris) dans son rapport Pied et chaussure, un couple à risque médical méconnu, présenté à  l’Académie de médecine ce mardi.

Parmi les pathologies du pied directement imputables au port de chaussures non-adaptées, le spécialiste cite l’hallux valgus, le syndrome capitométatarsien, la bursopathie ou encore la fracture de fatigue.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Les talons hauts à l'origine de 123.355 accidents en dix ans

 

Les largeurs standards françaises « sont les plus étroites du monde »

Autant de pathologies largement répandues en France. Pourquoi ? Car l’histoire de la chaussure française serait particulièrement cruelle avec nos pieds. La pointure de nos chaussures est, en effet, exprimée depuis 1975 en « point de Paris », une unité mesurant 6,66 millimètres. En augmentant d’une taille, le soulier gagne ainsi 0,66 centimètre en longueur mais seulement 0,5 centimètre en largeur.

>> A lire aussi : Bactéries, douleurs articulaires... Les tongs sont dangereuses pour la santé

 

Ainsi, comme l’indique Alain Goldcher, les largeurs standards françaises « sont les plus étroites du monde, surtout pour les femmes ». Raison de plus pour suivre les conseils du spécialiste : connaître sa pointure réelle en points de Paris mais aussi sa largeur de pied et savoir que certains types de chaussures, comme celles qui sont décolletées ou sans attache au talon, sont plus étroites que d’autres.

>> A lire aussi : Cette formule mathématique trouve votre pointure et votre âge à tous les coups