Règles douloureuses: Les scientifiques savent maintenant pourquoi les femmes souffrent

REGLES Une protéine serait à l’origine du syndrome prémenstruel et des crampes, douleurs et autres symptômes qui l’accompagnent…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une femme allongée dans un lit.
Illustration d'une femme allongée dans un lit. — J.FORD / Mood Bo/REX/SIPA

Une substance appelée protéine C-réactive (CRP) serait la cause de tous les maux des huit femmes réglées sur dix qui souffrent de menstruations douloureuses. Lorsqu’elle est présente en trop grandes quantités dans l’organisme, la CRP provoquerait en effet une inflammation.

Une inflammation qui causerait à son tour écœurements, crampes abdominales, douleurs dorsales et articulaires et autres variations d’humeur que les femmes souffrant du syndrome prémenstruel (SPM) voient revenir chaque mois.

Un lien entre la CRP et le syndrome prémenstruel

C’est la conclusion à laquelle des chercheurs sont arrivés en menant une étude publiée en mai dernier dans le Journal of Women’s Health. Les scientifiques ont étudié le cas de 3.302 femmes et ont ainsi pu déterminer un lien entre la CRP et le syndrome prémenstruel.

« Nos résultats suggèrent que l’inflammation joue un rôle mécaniste [seulement physiologique] dans la plupart des cas de SPM mais ce lien doit encore faire l’objet d’une étude et d’un suivi longitudinaux », ont cependant expliqué les auteurs de l’étude, cités par le quotidien britannique The Independent.

Utiliser des agents anti-inflammatoires

La découverte des scientifiques fournit une explication mais aussi une piste concernant le comportement et le traitement à privilégier pour les femmes atteintes de SPM. Car, comme l’expliquent les chercheurs, « il pourrait être utile de recommander aux patientes d’éviter les comportements qui favorisent les inflammations comme le tabagisme. L’utilisation d’agents anti-inflammatoires pourrait par ailleurs se révéler utile contre les symptômes ».

>> A lire aussi : Endométriose: Comment reconnaître la maladie?