Mélanome: De nouvelles molécules donnent des résultats contre le cancer de la peau

RECHERCHE L'une des molécules créées par l'Inserm serait efficace sur plusieurs types de tumeurs, comme les cancers du sein, du côlon, de la prostate, du pancréas et les leucémies...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration du dépistage du cancer.
Illustration du dépistage du cancer. — S. Pouzet / SIPA

Nouvel espoir dans le traitement du cancer de la peau. Des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) ont mis au point de nouvelles molécules « anti-mélanome », capables de s’attaquer aux cellules cancéreuses.

Le principe : l’une d’elles, baptisée HA15, réduit la viabilité des cellules du mélanome, une forme très agressive de cancer de la peau, sans pour autant s’en prendre aux cellules saines. Les chercheurs ont pu observer ces résultats à partir de cellules de mélanomes prélevées sur des biopsies de patients.

Efficace sur d’autres cancers

D’après les scientifiques, si certaines thérapies ciblées ou immunothérapies ont déjà fait leurs preuves, la plupart des malades auront besoin d’autres traitements, afin d’empêcher le retour de la tumeur et des métastases.

Plus encourageant encore, ils ont par ailleurs observé l’efficacité de cette molécule sur d’autres tumeurs, comme le cancer du sein, du côlon, de la prostate, du pancréas et les leucémies.

>> A lire aussi : Un virus de l'herpès modifié efficace pour traiter des cancers de la peau

Un premier essai clinique doit débuter prochainement. 200.000 nouveaux cas de mélanomes sont diagnostiqués chaque année dans le monde, selon Le Parisien. Pour la plupart (70 %), ils sont dus à des expositions excessives au soleil.