Asthme, cancer de la vessie... Faire pipi dans la piscine serait dangereux pour la santé

ETUDE Le cocktail formé par l’urine et le chlore provoquerait la formation de molécules toxiques…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de jeunes sautant dans une piscine.
Illustration de jeunes sautant dans une piscine. — OJO images/Rex Featur/REX/SIPA

Se laisser aller, en urinant dans l’eau de la piscine ? Voilà une bien mauvaise idée, selon une étude présentée dans la revue Environmental Science & Technology. Car si cette pratique est très peu hygiénique, elle peut aussi se révéler toxique.

Chlore-urine, un cocktail dangereux

En effet, de précédents travaux avaient montré que le mélange entre le  chlore, utilisé comme désinfectant, et l’acide urique contenu dans l’urine, provoquait la formation de deux substances irritantes et dangereuses pour les poumons, le cœur et le système nerveux.

Ces « sous-produits de désinfection » se forment aussi lorsque les désinfectants entrent en contact avec la sueur ou les produits mis sur la peau, précise l’étude..

Asthme et cancer de la vessie

Avec, pour conséquence, « des effets néfastes associés à ces produits, comme l’asthme ou le cancer de la vessie », notent les chercheurs de l’université de Caroline du Sud, qui ont cherché à mesurer la toxicité de ces molécules mutagènes, en collaboration avec l’Agence américaine de la protection de l’environnement.

Pour cela, l’équipe a prélevé de l’eau dans 28 piscines et jacuzzi privés et publics avant et après utilisation.

Les jacuzzis pires que les piscines

Bilan : au total, plus de 100 sous-produits de désinfection ont été identifiés. Et les piscines qui en contenaient étaient 1,8 fois plus toxiques et mutagènes que celles traitées au chlore. Quant aux jacuzzis, ils se sont révélés 1,7 fois plus dangereux que les piscines.

Face à ces résultats, les scientifiques préconisent un changement plus régulier de l’eau des bassins, encouragent les nageurs à prendre une douche avant d’entrer dans l’eau, et bien sûr… à éviter d’uriner.