Ronflements: Des nuits tranquilles grâce à un patch ?

SOCIETE Le Varnum pourrait diviser par trois le nombre et l’intensité des ronflements…

20 Minutes avec agence

— 

Le ronflement implique une mauvaise circulation de l'air dans les voies respiratoires.
Le ronflement implique une mauvaise circulation de l'air dans les voies respiratoires. — WIDMANN / TPH / SIPA

Un simple patch posé sur la bouche avant de s’endormir, obligeant à respirer par le nez, permettrait de réduire les symptômes de l’apnée du sommeil, dont les ronflements.

Une méthode bien moins contraignante que le traitement habituel, qui nécessite le port d’un masque respiratoire diffusant de l’air sous pression, afin d’empêcher les tissus présents au fond de la gorge de se détendre et d’obstruer les voies aériennes.

>> A lire aussi : Un oreiller électronique contre le ronflement

Les ronflements divisés par trois ?

Une étude clinique est actuellement réalisée sur 30 patients aux Etats-Unis, indique le Daily Mail. Le but est de démontrer l’efficacité et l’innocuité de cet autocollant miracle, appelé Varnum, qui pourrait bien changer les nuits des nombreux patients souffrant d’apnée du sommeil, ainsi que celles de leur entourage.

Une première étude a déjà montré que le Varnum divisait par trois le nombre et l’intensité des ronflements. « C’est un système simple, bon marché et facile à utiliser », a ainsi résumé le professeur Jaydip Ray, un spécialiste ORL britannique.