Le virus Zika pourrait faire son arrivée en Europe, estime l'OMS

SANTE Le nombre de cas pourrait également augmenter de façon « significative »…

20 Minutes avec AFP

— 

Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, de la zika et du chikungunya
Aedes aegypti est une espèce de moustique qui est le vecteur principal de la dengue, de la zika et du chikungunya — MARVIN RECINOS / AFP

L’organisation mondiale de la santé (OMS) prend les devants. Le nombre de cas d’infection par le virus Zika pourrait augmenter de manière significative dans les mois à venir dans des zones du monde non encore touchées par ce virus, notamment l’Europe, a estimé ce lundi l’organisation.

Avec la saison des moustiques arrivant en Europe, « la possibilité d’une transmission locale combinée à de probables transmissions par voie sexuelle pourrait se traduire par une augmentation importante du nombre de personnes infectées par Zika et de complications » médicales liées à ce virus, a estimé Marie-Paule Kieny, assistante du directeur général de l’OMS lors d’une conférence réunissant des scientifiques à Paris.

>> A lire aussi : Faut-il s’inquiéter de la propagation du virus Zika ?

Les autorités sanitaires américaines ont signalé mi avril le premier cas confirmé de transmission du Zika par voie sexuelle entre deux homosexuels. Il s’agit d’un homme qui s’est rendu au Venezuela et qui à son retour aux Etats-Unis, au Texas, en janvier a infecté son partenaire qui lui n’avait pas voyagé, ont indiqué les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).