Addict'Aide, le site qui vous permet de mesurer votre addiction

WEB Si elle livre les contacts de praticiens spécialisés, la plateforme lancée ce 6 avril vous propose également de tester votre compportement face à l'alcool ou à la cigarette...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: bière et cigarette.
Illustration: bière et cigarette. — SUPERSTOCK/SIPA

Alcool, tabac, sexe, jeux vidéo, drogues, poker ou shopping… Aujourd’hui, selon l’association Actions Addictions, 20 % de la mortalité mais aussi 50 % des faits de délinquance sont liés aux addictions.

« Village des addictions » et plateforme collaborative

Des chiffres édifiants qui ont poussé 60 experts santé à lancer ce 6 avril un nouveau portail 2.0 de lutte contre les addictions. Addict’Aide, élaboré comme un « village des addictions », s’avère une plateforme collaborative réunissant les malades, leurs familles qui ont besoin de soutien et les professionnels du secteur (soins et accompagnement).

 


« Comprendre les addictions », « évaluer les addictions » et enfin « les structures et les professionnels » à votre disposition sont les trois grands secteurs couverts par ce nouveau site internet qui veut en finir avec la dépendance, qu’elle soit physique ou psychique. Mais aussi avec ces 800.000 hospitalisations et 49.000 décès sontliés à la consommation d’alcool répertoriés chaque année (sans oublier, les 79.000 décès liés au tabac).

« Une première étape vers une consultation et donc une prise en charge »

Comment le site procède-t-il ? En proposant de courts questionnaires afin d’analyser le comportement de l’internaute face à chaque potentielle addiction (le panel est vaste). Des tests qui faits derrière un ordinateur, protègent d’une éventuelle stigmatisation, « peuvent être une première étape vers une consultation et donc une prise en charge », assure Actions Addictions.

Enfin, outre les définitions bien utiles pour faire le point, [l’addiction est définie comme « l’impossibilité répétée de contrôler un comportement visant à produire du plaisir »], ce village des addictions permet à chacun d’avoir une réponse à ses questions et d’être orienté vers des associations ou structures prenant en charge ces « usages excessifs ».