20 Minutes : Actualités et infos en direct
SCIENCESIls le sauvent d'un cancer grâce à des vertèbres imprimées en 3D

L'impression 3D de vertèbres sauve un Australien atteint d'un cancer

SCIENCESTouché par une tumeur au niveau de deux vertèbres cervicales et condamné à une mort certaine, Drage Josevski, 66 ans, a bénéficié d'une première mondiale...
Des médecins australiens ont réalisé une première mondiale en implantant avec succès des vertèbres imprimées en 3D sur un patient.
Des médecins australiens ont réalisé une première mondiale en implantant avec succès des vertèbres imprimées en 3D sur un patient. - Capture d'écran / YouTube
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Il s’agit d’une première mondiale. Un neurochirurgien australien est parvenu à implanter avec succès de nouvelles vertèbres imprimées en 3D à un patient souffrant de chordome, une tumeur rare et délicate à traiter.

La prouesse a été réalisée il y a environ deux mois à l’hôpital Prince of Wales de Sydney. Touché au niveau de deux vertèbres cervicales, Drage Josevski, 66 ans était condamné à une lente paralysie suivie d’une mort certaine.

Des problèmes de motricité avec la technique classique

Dans ce cas de figure, l’intervention classique consiste à retirer les vertèbres malades et à les remplacer par des implants fabriqués à partir d’un bout d’os prélevé sur le patient. Mais la technique engendre souvent des problèmes de motricité.

Les chirurgiens ont alors eu l’idée d’imprimer en 3D de nouvelles vertèbres sur mesure, et donc parfaitement adaptées à la morphologie de la colonne vertébrale du malade.

Une opération de quinze heures

Conçues en titane par la société Anatomics, elles se sont logées avec succès dans le corps du sexagénaire au terme d’une opération de quinze heures.

Dans les détails, il a fallu détacher la tête du cou du patient, entrer dans sa bouche pour retirer la tumeur et les vertèbres cancéreuses, afin de les remplacer. Et si ce dernier a encore du mal à manger et à parler, il peut désormais librement tourner la tête, précise BFMTV.

a

Sujets liés